"Concerto en 37 ½" // Cie ANA PEREZ

Sortie de résidence

Samedi 17 décembre 2022 à 19H



J’ai l’impression d’avoir découvert un trésor.

La recherche avait démarré avec le solo « Répercussions ». Et puis en prolongeant cette quête il y a eu la rencontre avec le butoh, la rencontre avec les sensations que j’éprouvais en écoutant mon corps, les sons qu’il pouvait produire et comment il pouvait interagir avec ceux de l’extérieur. Il y a eu le besoin d’être connectée plus que jamais à la musique, et d’entrer en dialogue avec des interprètes au plateau qui jubileraient avec moi. Alors j’ai décidé d’écrire un Concerto pour chaussures.


Ce concerto en 37 ½ présente une pièce hybride chargée d’histoires, structurée en trois parties et le tout rythmé par les zapateados flamencos. Ici le choix du Concerto se justifie par sa forme en triptyque : une sonate (mouvement rapide et intime), un lied (lent et chanté) et un rondo (rapide), et aussi par l’imaginaire qu’il évoque à tout un chacun.

L’art flamenco est notre terrain de jeux, notre point de départ. Par la technique du phasing, on cale, décale, recale la rythmique de nos instruments pour arriver ensuite à l’unisson. On croit alors à une erreur, nous nous jouons du public et sublimons ces moments d’équilibre. Inspirés à la fois par la musique minimale des années 70, les patterns rythmiques du flamenco (siguiriya, solea, buleria…), ce concerto met en lumière une nouvelle forme d’expression sonore.

Cette démarche musicale engage le corps tout entier dans une gestuelle très éloignée d’un esthétisme superficiel. Connectée aux sons, au corps, aux autres, j’ai l’impression d’avoir découvert un trésor.

Ana Perez propose une vision du flamenco, enrichie et co-créée avec le guitariste José Sanchez et le musicien électronique Matthieu Pernaud. Inspirés à la fois par la musique minimale des années 70, les patterns rythmiques du Flamenco (siguiriya, solea, buleria…), ce Concerto met en lumière une nouvelle forme d'expression sonore.

Les pieds et le corps tout entier deviennent alors l'instrument soliste du Concerto; En dansant sur différents supports de bois, Ana Perez décline un vocabulaire rythmique et écrit, le pied s'inscrit comme instrument.

Une création numérique synthétique réalisée par Mardi8 viendra accompagner les mouvements dansés et formaliser cette écriture.


Chorégraphie et interprétation Ana Pérez

Guitare et composition musicale José Sanchez

Musique électronique Matthieu Pernaud

Création et régie lumière Héléna Payan

Régie Son Lambert Sylvain

Regard extérieur Patricia Guerrero

Direction artistique Caroline Perdrix

Costumes Barta studio


Production : Miscea danse

Coproductions :

Arts el musiques en Provence

KLAP maison pour la danse à Marseille

Le Triangle cité de la danse à Rennes

Association Solea

Avec le soutien de la DRAC PACA, la Région SUD, le Département des Bouches du Rhône, la Ville de Marseille, le Pôle 164, le GMEM - CNCM


INFOS ET RESERVATIONS

contact.pole164@gmail.com

Tel : 04 91 64 11 58


RESIDENCE AU PÔLE 164

19 > 25 septembre 2022

https://www.pole164.com/post/cie-ana-perez-residence-marseille-septembre-2022