Cie ANA PEREZ

Marseille

https://anaperezdanse.com


19 > 25 septembre 2022


Concerto en 371/2



©Alain scherer

« Si nous ne pouvons-nous inventer littéralement, si nous ne pouvons choisir qu’en fonction de notre histoire, il n’en reste pas moins que nous pouvons vouloir ceci plutôt que cela. »

Julien Saiman.


Le solo Répercussions, ma première création, était une réflexion sur l’impact de nos expériences passées sur notre identité. Une idée selon laquelle nos agissements et notre manière d’être auraient été conditionnés par un vécu et des évènements extérieurs dont nous n’avons pas le contrôle.

Aujourd’hui, je propose un contrepoint à cette démarche, avec une pièce chorégraphique et musicale autour du concept du choix. Un ancrage dans le présent, et un regard tourné vers l’avenir. Lâcher prise, se libérer, résister, prendre des risques, aller chercher et se laisser surprendre. Une folle aventure qui me libère de mes carcans qui va jusqu’à modifier l’essence même de mon être.

C’est sous forme de Concerto que je choisis de traduire cette réflexion, pour l’imaginaire qu’il évoque en chacun de nous, mais aussi pour sa structure inspirante en triptyque avec : une sonate (mouvement rapide et intime), un lied (lent et chanté) et un rondo (rapide).

Je propose une vision du flamenco, enrichie et cocréée avec le guitariste José Sanchez et le musicien électronique Matthieu Pernaud. Inspirés à la fois par la musique minimale des années 70, les patterns rythmiques du flamenco (siguiriya, solea, buleria...), ce concerto met en lumière une nouvelle forme d’expression sonore.

Les pieds et le corps tout entier, deviennent alors l'instrument soliste du concerto. En dansant sur différents supports de bois, je décline un vocabulaire rythmique et écrit, le pied s’inscrit comme instrument. Une création numérique synesthésique réalisée par Mardi8 viendra accompagner les mouvements dansés et formaliser cette écriture.


Chorégraphie et interprétation : Ana Pérez

Guitare et composition musicale : José Sanchez

Musique électronique : Matthieu Pernaud

Création lumière : Héléna Payan

Son : Lambert Sylvain

Scénographie : Mardi 8 artisans d’idées

Direction artistique : Caroline Perdrix

Regard extérieur : Patricia Guerrero


ANA PEREZ


C’est à l’âge de 3 ans qu’Ana Pérez met ses premières chaussures de flamenco. Fille du chorégraphe contemporain Patrick Servius et de Maria Pérez danseuse de flamenco et directrice du centre Solea, Ana grandira sous l’influence de ces deux modèles.

Après sa formation au sein du groupe Grenade de Josette Baïz, elle étudiera auprès des plus grands maîtres du flamenco tels que Pilar Ortega, Adela Campallo ou Andrés Marin à Séville, berceau de cet art traditionnel, où elle vivra pendant huit ans.

Très vite elle intègre les tablaos les plus prestigieux d’Espagne, le ballet andalou de Cristina Hoyos et la compagnie flamenco vivo de Luis de la Carrasca avec qui elle parcourt le monde.

En 2017, Ana revient dans sa ville natale à Marseille et crée sa propre compagnie. Elle entame alors un travail de recherche avec la création du solo "Répercussions" ce qui l'amènera à explorer une approche plus contemporaine de sa danse.

Elle créé en 2020 après le premier confinement, le solo « Carrito » commandé par Michel Kelemenis dans le cadre du programme 8m3, elle est interprète au sein de la compagnie de Patricia Guerrero, et collabore sur différents projets musicaux avec la chanteuse Elodie Rama, la pianiste classique Amandine Habib, et le fameux groupe de rap marseillais IAM.

Aujourd'hui elle poursuit ses expérimentations en allant toujours plus loin dans le champ des possibles que lui propose sa gestuelle si singulière. Son sens du rythme et la sonorité délicate de ses pieds en font également une musicienne virtuose.


JOSE SANCHEZ


José Sanchez est l’un des rares artistes à mener aujourd’hui deux carrières musicales parallèles, l’une en tant que guitariste de flamenco et l’autre en tant que virtuose du théorbe baroque. José Sanchez est un musicien éclectique et atypique qui ne cesse de surprendre son public.

Fortement imprégné par sa culture d'origine, le flamenco, José Sanchez multiplie les rencontres et explore des fusions étonnantes entre différents univers artistiques, allant de la musique baroque et jusqu’à la musique contemporaine et l’électro, en passant par le jazz, la musique minimaliste et répétitive.

Suite à ses études, il commence une carrière qui l’amène à se produire à travers l’Europe et l’Asie. Il écrit la musique et participe notamment au spectacle «Questcequetudeviens? » d’Aurélien Bory, qui sera nominé au Laurence Olivier Awards. Avec ce projet, il donnera plus de cent-cinquante représentations.

Il collabore depuis de nombreuses années avec la danseuse et chorégraphe Stéphanie Fuster, avec des orchestres tel que le Geneva Camerata, l’Orchestre de Chambre de Toulouse et le chef et violoniste Gilles Colliard pour des projets alliant musique classique, baroque et flamenco.

Également compositeur, José Sanchez a écrit de la musique pour de nombreux spectacles ensembles et solistes. Ces dernières années, ses œuvres ont été interprétées en France, en Espagne, en Suisse, en Angleterre, en Allemagne, en Italie, au Canada et en Chine. Il a composé l’intégralité de plusieurs albums, dont Chala’o en 2005, Sous-entendu en 2010, Strates en collaboration avec le chanteur Niño de Elche en 2014, Flamentropía en 2020 et Partita Flamenca en 2021.