Pôle 164 © 2019 Tous droits réservés | 164, ave de Plombières 13014 Marseille | Tél 04 91 64 11 58

pole164_logo_noir_fond_blanc - copie.png

stages

formations

découverte

Saison 2019 / 2020

défi d'acteur, d'auteur

21 > 25 Octobre 2019 

Capture d’écran 2019-04-23 à 12.08.49.pn

LE Clown

avec Vincent ROUCHE

 

Coordinateur pédagogique, pédagogie du clown, du mouvement scénique, de la voix, praticien de la Méthode Feldenkrais

 

 

Il est tout de suite question d'être en improvisation, solo, duo et parfois plus, et dans le soucis d'écrire au plateau.

Découverte des exercices, le chœur, le « tu veux que je... », le ping-pong...

Apparition des règles du « jeu », émergence de la matière clownesque.

Quand la règle du « jeu » devient outil pour donner forme à l'improvisation.

L'écriture, une partition, une portée de trois lignes minimum :

  • une pour les mots : "Laisse les mots faire leur boulot" (Louis Jouvet) 

  • une pour le grain de la voix : faire "entendre dans leur matérialité, dans leur  sensualité, le souffle,   la rocaille, la pulpe des lèvres, toute une présence du museau humain (que la voix, que l'écriture   soient fraîches, souples, lubrifiées, finement granuleuses et vibrantes comme le museau d'un   animal)", "ça granule, ça grésille, ça caresse, ça râpe, ça coupe : ça jouit." (Roland Barthes)

  • une pour le geste : Comment par les gestes exprimer ce qui sera un complément de sens par rapport aux mots et non une redondance, voire une illustration. Nous traquerons ce qui ressemblera à de   l'agitation, pour troquer cela avec le dessin de gestes sensibles et évocateurs.

 https://compagniedumoment.com

Objectifs du stage

En prenant la forme clownesque comme outil, ce stage propose d’amener l’acteur :

 

  • à reconnaître ce qui est et non ce qu’il voudrait qui soit,

  • à repérer ce qui le fait agir, à ouvrir l’imaginaire, à réveiller ses sens, à décloisonner le formes de son expression,

  • à le rendre disponible à lui-même, à renforcer son acuité, à fortifier ses intuitions, à  reconquérir sa spontanéité,

  • à forger sa singularité en lui restituant la nature de ce qu’il produit, à développer le matériau de son jeu, à le mettre en forme

  • à expérimenter de manière concrète le rapport qui s’installe entre le public et lui, et à découvrir les  possibilités multiples de jeu que cela implique. 

Vincent ROUCHE

Comédien, metteur en scène, pédagogue.
Découvre le théâtre par le clown et le jeu masqué. Également par l’étude du geste et de la voix (Méthode Feldenkrais™, Voix Naturelle – K. Linklater, Mouvement Fonctionnel…)
Très tôt, l’occasion de transmettre s’offre à lui. Les questions que pose la pédagogie le passionnent et la recherche devient indissociable de la création.
En 1980, à Bruxelles, il crée une structure associative « Théâtre-Tout-Court » qui deviendra en 1995, à Paris, la « Compagnie du Moment ».
Comédien, il commence par un solo de clown, « Allumette » (1980), suivit plus tard d’un trio « Des Clowns » (1989), spectacle d’improvisation.
Dans l’intervalle et ensuite, il jouera aussi, masqué ou non, Molière, Shakespeare, Gozzi, Marivaux, Fernando de Rojas, Diderot… avec Mario Gonzalez, Jean-Pierre Vincent, Petrica Ionesco, David Esrig, Mireille Laroche, Marc François, Thierry Lefèvre…
Par la suite les créations seront toutes écrites à partir du plateau.
Il met en scène « Embarquez-les » (1993), un spectacle de clown qui rassemble cinq femmes, elles feront des tournées mémorables dans le sous-continent indien, l’Asie du Sud-Est, l’Afrique de l’Ouest…
Avec Anne Cornu et Laurence Camby (avec lesquelles il fonde la Compagnie du Moment en 1995), la création « Toute l’eau du déluge n’y suffira pas » (1995) voit le jour. Une création qui rassemblera sept clowns, femmes et hommes, autour des Fragments d’un discours amoureux, de Roland Barthes.
Puis il y aura, toujours avec Anne Cornu, « Dis-moi quelque chose », « Come fly with me », « Entre nous soit dit »…
En mars 2013, il initie un collectif dont l’écriture en direct est le premier des objectifs : Nez à Nez. Le groupe, constitué d’une quinzaine de clowns, actrices et acteurs, un Laboratoire Clown, a proposé un objet théâtral « Nez à Nez, impromptus clownesques » à la frontière entre la création et l’action théâtrale.
En 2017 : il participe à la création « Les histoires de la Baraque » de Thierry Lefèvre (Une compagnie, Belgique) et il travaille à un solo de clown « Le combat », solo de clown mis en scène Delphine Veggiotti, assisté de Nicolas Laine, mis en lumière Laurence Devrard, qui a vu le jour le 12 octobre 2017, au centre culturel des Riches-Claires à Bruxelles.

 

PLANNING

Lundi 21 Octobre 2019  -  10h00 >17h30

Mardi 22 Octobre 2019 -  9h30 > 17h00

Mercredi 23 Octobre 2019  -  10h00 >17h30

Jeudi 24 Octobre 2019 -  10h00 >17h30

Vendredi 25 Octobre  2019 -  10h00 >17h30

TARIF

300 euros adhésion comprise

PUBLIC CONCERNE

Comédiens professionnels et comédiens en fin de formation. Sont aussi admises, toutes autres personnes pratiquant le théâtre ou le clown

Afin d’atteindre les objectifs de la formation, les modalités pédagogiques seront adaptées en fonction des circonstances, des besoins et des participants. 

INFORMATIONS et INSCRIPTIONS

Gisèle ISNARDON

Mail : gisele.isnardon@gmail.com

Tel /   07 82 42 12 13

Documents à télécharger

Dossier pédagogique
Bulletin d'inscription
Comment se préparer