Pôle 164 © 2019 Tous droits réservés | 164, ave de Plombières 13014 Marseille | Tél 04 91 64 11 58

ARCHIVES

LE PROJET SHARE // Cie ITINERRANCES

Projet guidé et enrichi par Christine Fricker, Yendi Nammour, Jérôme Beaufils, Yoann Boye

Mardi 4 juin 2019 - 19h30

CIE DES CORPS PARLANTS // Mathilde MONFREUX

SORTIE DE RÉSIDENCE et STAGE

​Dimanche 19 Mai 2019 à partir de 17h

CIE MOUVIMENTO // Julie ALAMELLE

SORTIE DE RÉSIDENCE

CIE MOUVIMENTO // Julie ALAMELLE

SOIS SAGE ET TAIS TOI

​Vendredi 10 Mai 2019 - 19H30

CIE MARIE LENFANT [SUR]FACES

SORTIE DE RÉSIDENCE

Fiction chorégraphique

Jeudi 4 et Vendredi 5 Avril 2019 - 19h30

SOIRÉE "PROJET SHARE" // Cie ITINERRANCES

​Christine Fricker, Yendi Nammour, Jérôme Beaufils, Yoann Boyer

Vendredi 1er Mars 2019 - 19h30

SOIRÉE "TOUT EST POSSIBLE"* - Collectif ANIMA FACT

​MAUVAIS SANG

Conception Artistique : Collectif ANIMA FACT

Jeudi 28 Février 2019 - 19h30

SOIRÉE 1ERS REGARDS* - Pauline Lavergne

​KINTSUGI

Conception et chorégraphie Pauline LAVERGNE

Assistant à la chorégraphie: Louis-Clément Da Costa

Vendredi 25 janvier 2019 - 19h30

SOIRÉE 1ERS REGARDS* - Louis-Clément da Costa

​VOLUTES

Création chorégraphique et musicale

Vendredi 21 décembre 2018 - 19h30

JULIEN ROSSIN PERCEPTION

 SORTIE DE RÉSIDENCE

Vendredi 7 décembre 2018 - 19h30

BULLE D'ARTISTES#1* - Compagnie Artmacadam

​FEST'1, 20h30 À L'HEURE OU JE ME COUCHE

Vendredi 12 octobre 2018 - 20h30

LE PÔLE 164 FAIT SA RENTRÉE !

​Jeudi 27 septembre 2018 - 19h30​

ATELIERS CROISES / SOIREE PARTAGEE

Du 21 au 23 juin 2018

Itinérrances / MEAARI / LINK Dance Company

Le Pôle 164 invite le chorégraphe australien Michael Whaites de LINK Dance Company pour trois jours d'échange.

Au programme :

Ateliers croisés de 10h à 13h

21 juin avec Christine Fricker / Itinérrances

22 juin avec Michael Whaites / LINK Dance Company

23 juin avec Léa Canu Ginoux / MEAARI

Tarif : 10€ par jour, 25€ pour les 3

Niveau : intermédiaire, semi-pro et pro. Ouverts aux danseurs, comédiens et circassiens.
 

Soirée partagée

À partir de 19h30 dans le hall, nous vous accueillons avec assiette dînatoire et bar.

À 20h15 dans le studio:
- AUTO-Immune - LINK Dance Company / 25 min

- Totem Remix - MEAARI / 15 min
- Underneath. I lie. - LINK Dance Company / 25 min
- Teaser de Me, Myself and I - Itinérrances / 12 min

SOIREE PARTAGEE

Vendredi 20 mai 2018 à 19h

"Procès de la danse" / Conférence mouvementée

Ibrahima Koné
Durée 30 minutes
Cette œuvre a pour ambition d’inviter à la stimulation, la confrontation et l’échange. Les rencontres autour de ce "procès" ne doivent pas consister à comparer ou à juger, mais à éprouver et vivre un moment de partage. Elles recherchent en lieu et place du jugement, la disponibilité, le trouble, l’interrogation, la compréhension, le plaisir du vivre ensemble.

Dans un style totalement "décalé", Ibrahima KONE parvient à coordonner la diction, la danse et la comédie, le jeu du spectateur et celui de l’artiste. Il y relate sa très particulière histoire avec la danse.

 

"Jogo" / Création de danse autour des rythmes Afro-Brésiliens

Une proposition du collectif Capoeir'Art - Durée 20 min


Claudio Basilio, Danseur-Chorégraphe, et le collectif Capoeir'Art de Marseille avec Mestre Juruna, Ze Pequeno, Gatinho Angola vous proposent un espace de vie et d'échanges, où les danseurs-musiciens se rencontrent dans une danse rituelle, calée et décalée.

Du son des atabaques à la musique du 'Candomble' (culte religieux afro-brésilien), en passant par le jazz et le funk, les corps "jouent" sur des rythmes sensuels et électrisants, pour laisser éclater tout le lyrisme de la Culture Afro-brésilienne.

 

"Au-delà des murs, au-delà des gestes"
Création de Rachida Goudjil / Cie Sarahdanse

Durée 45 min

"Au-delà des murs, au-delà des gestes" est une création née de sept danseuses des ateliers de danse orientale contemporaine menés par la Compagnie SARAHDANSE, se questionnant sur l'identité et le dépassement de soi. Ce projet comporte une dimension identitaire forte d’écriture chorégraphique orientale et contemporaine, enrichie de la discipline de l’escalade…

Ceci est une histoire humaine, il n'y a pas de mur délimitant l'existence parce que au-delà du mur les gestes peuvent exister.

SORTIE DE RESIDENCE

Jeudi 9 juin à 20h

​Sense of Wonder / Angelika Oei

 

Dans « Sense of wonder » , Angelika Oei cherche à sensibiliser le public en appréhendant différentes approches de la pratique circassienne. Elle s'intéresse à la relation entre le sens et l'émerveillement. Elle est influencée par les magiciens des effets spéciaux pour le cinéma –comme Méliès– et par l'intérêt du cirque contemporain pour la magie.

« Sense of wonder # 01 » est un travail en solo de roue Cyr, chorégraphie et vidéo-projections. Camille Toyer, jeune talent de roue Cyr, tourne sur scène pendant 30 minutes environ, en voyageant à travers le temps et l'espace, sa présence fusionne graduellement avec la projection d'un cirque virtuel.
 

Les images qui l’entourent représentent des paysages, des villes et des rues, l'entraînant dans un monde virtuel. Parfois, les images ralentissent, dévoilant les détails d'espaces intérieurs, d'objets, d'artefacts du passé. À un moment donné, la présence de Camille apparaît virtuellement et se mélange en temps réel avec les environnements projetés. Elle va jusqu'à s'y confondre.

Angelika Oei, chorégraphe et réalisatrice, avec plus de 30 créations de théâtre-danse, plusieurs films de danse, centre sa recherche sur le design d'installations interactives depuis 2000. Son travail a été présenté en Europe, aux États-Unis, en Amérique du sud, en Australie et au Canada.

« Sense of wonder # 01 » fait partie d'un projet plus large sur la création du cirque virtuel pour l'espace public. 

Camille Toyer, diplômée récemment de la Codarts Circusarts, auprès de l'Université des Arts à Rotterdam, s'est spécialisée en roue Cyr et acrobatie. Actuellement elle est en tournée avec son travail solo de fin d'études « La vie en rose » en France, aux Pays-Bas et en Angleterre.

DE LA THEORIE A LA PRATIQUE : sensibilisation à la danse contemporaine autour de l'exposition du CND "La danse contemporaine en questions"

Le samedi 8 octobre 2016

De 13h à 17h : stage, élaboration de petites danses illustratives

Christine Fricker, chorégraphe de la Compagnie Itinérrances, vous propose un stage autour des panneaux édités par le Centre National de la Danse "La danse contemporaine en questions".

Qui n'a jamais entendu, à la sortie d'un spectacle "Qu'est ce que ça veut dire" ou encore "je n'ai rien compris". Christine Fricker s' appuyera sur l'exposition pour donner un éclairage, en mouvements, des courants, des esthétiques et des figures tutelaires. Quand l'histoire de la danse croise les histoires personnelles.

Tarif : 20 € / inscriptions : contact@cie-itinerrances.com

18h : présentation publique

Nous devons reporter cette présentation. Nous vous communiquerons la nouvelle date dès que possible !

SOIREE PARTAGEE

Vendredi 20 mai à 19h

"Procès de la danse" / Conférence mouvementée

Ibrahima Koné
Durée 30 minutes

Cette œuvre a pour ambition d’inviter à la stimulation, la confrontation et l’échange. Les rencontres autour de ce "procès" ne doivent pas consister à comparer ou à juger, mais à éprouver et vivre un moment de partage. Elles recherchent en lieu et place du jugement, la disponibilité, le trouble, l’interrogation, la compréhension, le plaisir du vivre ensemble.

Dans un style totalement "décalé", Ibrahima KONE parvient à coordonner la diction, la danse et la comédie, le jeu du spectateur et celui de l’artiste. Il y relate sa très particulière histoire avec la danse.

 

"Jogo" / Création de danse autour des rythmes Afro-Brésiliens

Une proposition du collectif Capoeir'Art - Durée 20 min


Claudio Basilio, Danseur-Chorégraphe, et le collectif Capoeir'Art de Marseille avec Mestre Juruna, Ze Pequeno, Gatinho Angola vous proposent un espace de vie et d'échanges, où les danseurs-musiciens se rencontrent dans une danse rituelle, calée et décalée.

Du son des atabaques à la musique du 'Candomble' (culte religieux afro-brésilien), en passant par le jazz et le funk, les corps "jouent" sur des rythmes sensuels et électrisants, pour laisser éclater tout le lyrisme de la Culture Afro-brésilienne.

 

"Au-delà des murs, au-delà des gestes"
Création de Rachida Goudjil / Cie Sarahdanse

Durée 45 min

"Au-delà des murs, au-delà des gestes" est une création née de sept danseuses des ateliers de danse orientale contemporaine menés par la Compagnie SARAHDANSE, se questionnant sur l'identité et le dépassement de soi. Ce projet comporte une dimension identitaire forte d’écriture chorégraphique orientale et contemporaine, enrichie de la discipline de l’escalade…

Ceci est une histoire humaine, il n'y a pas de mur délimitant l'existence parce que au-delà du mur les gestes peuvent exister.

SEMAINE INTERNATIONALE DE LA TECHNIQUE F.M. ALEXANDER

CONFERENCE / ATELIER / DECOUVERTE

Le vendredi 18 novembre de 19h30 à 21h30

Présentation de la technique F.M.Alexander : ce temps de découverte et d'échanges sera animé par Lucia Carbonne, Catherine Vernerie et Xavier Morand.

Cet enseignement questionne la manière dont réagissent ensemble le corps et l'esprit face aux stimuli variés et incessants de notre vie.

Partant des habitudes de l'élève, le professeur l'aide à les reconnaître pour les modifier si besoin est : les tensions inutiles sont peu à peu repérées; l'élève apprend à modifier l'usage qu'il fait de son corps et de son esprit pour restaurer une meilleure gestion de l'équilibre afin de s'alléger, de mieux respirer et d'éviter d'inutiles douleurs due à la répétition de mouvements peu fonctionnels, mais aussi d’appréhender différemment la relation à autrui, à l'espace, à l'inconnu. Le travail se transmet par le toucher et par la parole pour réveiller et renforcer l'attention de l'élève vis à vis de lui même afin qu'il devienne un acteur conscient de sa façon d'être, d'agir et de penser.

La technique F.M.Alexander est un formidable outil de transformation et d'autonomie.

"...avant que nous puissions trouver dans le monde qui nous entoure les changements qui nous sont nécessaires, nous devons apprendre à reconnaître en nous-mêmes la nature de ce qu'il faut modifier et le comment y parvenir. Le changement est d'abord dans nos propres attitudes..."

Frederick Matthias Alexander,

"Man's Supreme Inheritance" - 1910

Traduit par Michel Possompes

Centre de formation à l'enseignement F.M.Alexander

Collectif subito Presto, 38 avenue Philippe de Girard, 84400 Apt

Mail : contact@subito-presto.com

Téléphone : 04 90 74 08 77

Inscriptions au Pôle 164 : 04 91 64 11 58 ou 04 91 55 01 45 / contact.pole164@gmail.com

Participation gratuite.

Plus d'informations : www.subito-presto.com, www.technique-alexander-france.com

PERFORMANCE

Le Lundi 14 Novembre 2016 

Echoing Perception 

Performance de Léa Canu Ginoux || Cie MEAARI 

De 19h30 à 21h30

 

 Proposition inédite du rituel de pleine lune pour cette EXTRA SUPER LUNE* 
(la précédente était en 1948, la prochaine aura lieu en 2034)

 

En collaboration avec les artistes Vincent Lucas et Astrid Giorgetta qui composeront en temps réel la vibration sonore & musicale – Gong , bol chantant, tambour chamanique, souffle & voix -


Léa Canu Ginoux et ses deux complices vous guideront à travers un voyage sensoriel et hypnotique. Laissez-vous porter par la bienveillance et l'accueil de cette danse du silence. Un processus de ralentissement du souffle, du mouvement, de la pensée. Venez vous ressourcer aux ondes de l'énergie lunaire.

La performance-rituel sera suivie d'une auberge espagnole, végétarienne & sans alcool. Amener une proposition culinaire pour ce moment de convivialité. MEAARI vous offrira un thé lunaire.


* Le terme « Super Lune » a été inventé au cours des dernières années, il s’inspire de la « Pleine Lune de Périgée».

 Le mot « périgée » est défini comme le point situé sur l’orbite de la Lune le plus proche de la Terre. Le terme de Super Lune est désormais employé plus largement pour identifier quand la pleine lune est la plus proche de la Terre qu’habituellement.
Le terme scientifique « syzygie » se réfère à la période où la Terre, le Soleil et la Lune se rencontrent pendant que la Lune tourne autour de la Terre. C’est lorsque le périgée-syzygy du système Terre-Lune-Soleil a lieu et que la Lune est à l’opposé de la Terre et de l’autre côté du soleil, que la Super Lune se produit. 

Cet événement miraculeux se passera à trois reprises cette année. Le premier était le 15/16 octobre et les deux suivants seront le 14 novembre et le 14 décembre 2016.
Pourquoi est-elle EXTRA SUPER LUNE (explication de la NASA) : 

https://www.youtube.com/watch?v=sWAN0FwfD5M 

(Vous pouvez afficher les sous-titres choisir en français. Appuyez sur lecture puis allez dans options sous-titres « oui » , puis traduire automatiquement puis en français)

A noter : nous vous préparons une surprise pour la prochaine et dernière pleine lune inédite de l'année 2016, le 14 décembre s'annonce comme une soirée enchanteresse.

©Blandine Géneau

Infos / Résa : contact.meaari@orange.fr - 04 91 55 01 45

LES ÉMERGENTES # 01

Janvier 2017 accueille au Pôle 164, la première édition des Émergentes.

Du Lundi 16 au Vendredi 27 Janvier, le Pôle reçoit en résidence de création les deux artistes chorégraphes émergents Sacha Steurer et Alessandro Franceschelli dont la démarche artistique se situe autour des enjeux de la danse contemporaine et de la transdisciplinarité.
 

Les deux chorégraphes bénéficient chacun de quatre jours de résidence dans le studio du Pôle, à la suite desquels ils présenteront leur création sous forme d'étape de travail.

L'objectif de ce temps fort est d'encourager et de consolider la jeune création régionale en créant un instant de découverte entre publics et chorégraphes émergents.

- AGENDA -

Lundi 16 au Jeudi 19 Janvier : Résidence d'Alessandro Franceschelli / TOMBE! - Écriture et interprétation : Alessandro Franceschelli - Composition sonore : Samuel Martinez

"J'aimerais condenser danse et mots en une seule formule. Arriver à distiller un flux des paroles en quelque syllabe. Ou en quelque mouvement. Qui conservent la sonorité. Tomber le sens."
TOMBE! est un work in progress, une partition pour la danse, une source infinie d'inspiration, un contenant sans limite, un cérémonial contemporain, un lieu de rencontre, ma recherche d'aujourd'hui. Ce travail se concrétise autour d'une suite d'expériences qui alternent tension et relâchement, intérieur et extérieur, écrire et danser, fond et forme.

De l'ingénierie mécanique à la danse en passant par la photographie, le yoga et le shiatsu, Alessandro Franceschelli est un touche à tout. Danseur autodidacte, il est très attaché à la post-modern dance, aux pratiques Release, BMC, et de danse contact.

Lundi 23 au Jeudi 26 Janvier : Résidence de Sacha Steurer / CONTINUE - Chorégraphie : Sacha Steurer - Musique : Vincent Roussel

Trois éléments dialoguent : tous, corps. Corps dansant, corps battant, corps textuel. Ne s’accompagnent pas, ne s’illustrent pas. Parlent.Tentent de dérouler une parole. Dans l’absolu.
Du bégaiement jusqu'au déliement.
Aucun objet. Ni dans l’espace, ni de discours. Une volonté : traverser. Parcourir du chemin par le mouvement, par le rythme, par le récit. Fourmillements, avalanches, le silence comme une remise à zéro. Un cycle de vie s’étire. Chaque langage soutient un autre langage vers un accroissement de puissance vitale.

vidéo du projet  : https://vimeo.com/191820197

Sacha Steurer est danseuse, chorégraphe, auteur et critique de poésie. Ses recherches commencent à mêler danse et poésie au sein de la formation ex.er.ce au Centre Chorégraphique National de Montpellier dirigé par Mathilde Monnier. En 2014 elle est sélectionnée aux Inédits, soirée annuelle consacrée aux jeunes auteurs de Marseille et elle devient collaboratrice du Cahier Critique de Poésie.

Vincent Roussel a étudié aux Beaux Arts de Rennes. Batteur de formation, sa pratique sonore intervient dans différents contextes, musique expérimentale et improvisée, danse contemporaine et art plastique.

Vendredi 27 Janvier - 19H30 : SOIRÉE DE RESTITUTION, présentation publique des créations en cours, suivie d'une discussion avec le public

+ A NOTER : TRAINING SPÉCIAL ÉMERGENTES

du Lundi 16 au Jeudi 19 Janvier, 9H45 - 11H15 : training avec Alessandro Franceschelli

Vendredi 27 Janvier, 9H45 - 11H15 : training avec Alessandro Franceschelli et Sacha Steurer

prix : 8e/training ; 35e la semaine

MOMENT(S) ARTISTIQUE, CONVIVIAL & FAMILIAL au Pôle 164

Samedi 11 février 2017

Moment(s) artistique, convivial & familial au Pôle 164

autour du spectacle Echoing Perception (des échos de perception)

avec Léa Canu Ginoux | Cie MEAARI

​​

+ Atelier parents-enfants (de 4 à 6 ans) 15h00 à 16h30 en partenariat avec la maternelle Edouard Vaillant (ouvert à tous – adhésion familiale au Pôle 164 : 15€)

 

Les ateliers sont menés par Léa Canu Ginoux directrice artistique de MEAARI, chorégraphe & professeur de danse contemporaine diplômée d’État. Au fil de l’atelier, elle guide les parents et leurs enfants dans le mouvement dansé. En collaboration avec la musicienne Anaïs Berenguer (piano/percussions & chant), elle guide les enfants et parents à travers une pratique corporelle s’appuyant sur des enjeux d’écoute et d’appropriation musicale. Les ateliers prennent un caractère d’autant plus vivant où l’approche de la relation parents-enfants se construit, évolue et se transforme via des expériences sensorielles et kinesthésiques, multiples et complémentaires.

 

Cet atelier proposera des clés de compréhension corporelle et poétique du spectacle Echoing Perception.

 

Par le partage et la co-construction d’un espace-temps onirique, il convie l'imaginaire, l'expression des émotions, et la maitrise du corps. A travers des explorations du mouvement dansé, il challenge les appuis et le regard ; stimule à la fois la concentration et le lâcher prise.

 

Venez renforcer et moduler le dialogue avec votre enfant via la pratique ' danser-dessiner-écrire'. Venez découvrir des formes d'expression nouvelles, développer et affirmer votre créativité.

 

+ Goûter 'auberge espagnole' : 16h30 à 17h00

Apportez votre gâteau maison et partager votre recette avec les autres familles

MEAARI offre les boissons

 

+ Spectacle-Performance  17h00 à 17h45 : Echoing Perception de Léa Canu Ginoux avec Anaïs Berenguer (prix libre au chapeau)

 

Le corps tel une sculpture en perpétuelle translation, construit son équilibre. Au sol un dessin, transformation calligraphique de la signature de Léa Canu Ginoux. Plongée dans l'extrême lenteur, par l'acte de retracer, surligner, incorporer, habiter et transposer la ligne : renaissance. Subtile métamorphose sculpturale, souffles, tremblements, glissements, spirales. Toucher.

Co-construire un espace temps de sérénité - Découvrir son vœu intérieur - Aborder un processus d’intériorisation-

A travers « Echoing Perception » Léa nous immerge dans une dramaturgie du silence, un continuum malléable, une virtuosité hypnotique. Un rituel de renaissance, de paix intérieur avec soi, avec l'autre.

Réservation conseilllée, jauge limitée : contact.pole164@gmail.com / 0491550145

SEMAINE SUR LA NOTATION CHOREGRAPHIQUE

Regards Croisés : transversalité entre partitions d’improvisation et notation

DU 1ER AU 8 AVRIL 2017 :

EXPOSITION, ATELIERS, INSTALLATION, PERFORMANCE, CONFÉRENCE DANSÉE

AU STUDIO du PÔLE 164 - Venez découvrir l'exposition, des Courants Vagabonds.

PROGRAMME DU 1ER AU 9 AVRIL

Exposition - Installation permanente / Les Courants Vagabonds

Tous les jours au studio du Pôle 164 de 14H à 18H - sauf le 3 avril

Association Incidence - avec l’aide de la Ville d’Arles

SAMEDI 1ER AVRIL 2017

DE 10h à 12h

Atelier Parents-Enfants / par Léa Canu Ginoux & Christine Fricker

En appui sur l’exposition - installation Les Courants Vagabonds

DE 14h à 18h

Exposition - Installation -  / Les Courants Vagabonds

Tout public

Aire Naturelle de danse et musique

Installation Episode 2,3 des Courants Vagabonds

Seul, à deux, avec des inconnus, chacun, chacune pourra faire, ne pas faire, refaire, choisir, passer, traverser... Ses propres danses et ses propres musiques.

Danse et Musique de Mains et de Regards

Partitions graphiques dites sonografiques faites de traces, points, lignes, boucles(,) de différentes tailles, quand on les redessine avec les mains, avec le regard ou avec un micro doigt, cela crée du mouvement qui crée de la musique et inversement. 

Le Parcours de Danse

Sur des traces posées au sol, isolées, ou consécutives, ou se croisant ... avec des traces de pieds ou des points à suivre permettant plusieurs interprétations de déplacements et par conséquent plusieurs organisations et engagements corporels et plusieurs voyages.

Ici et Là

Est un cheminement, jalonné d’indications, de consignes, d’idées, de suggestions. Des panneaux mobiles ou immobiles où sont écrits ou dessinés des verbes de mouvement, de son, de musique et de mots très simples et permettant bien des interprétations.

18h30

Restitution ouverte du laboratoire d’exploration par Maud Pizon

suivie d'une :

Conférence dansée sur Isadora Duncan - par Maud Pizon

En appui sur l’exposition - installation Les Courants Vagabonds

Bar & petite restauration ouverts à partir de 18H

Tout public

SAMEDI 8 AVRIL 2017

 

De 10h à 12h

Atelier - "Éprouver et écrire les transferts de poids dans l'espace" - Cet atelier sur les transferts de poids tels qu'ils sont analysés dans le système de notation du mouvement Laban prendra la forme d'un aller/retour sensible entre le signe et l'experience.
Par la pratique, l'atelier questionnera la dimension esthétique et stylistique déjà contenue dans le plus simple transfert de poids.
Par Maud Pizon, danseuse et notatrice du mouvement (système Laban).
En appui sur l’exposition - installation Les Courants Vagabonds

Pour danseurs,comédiens, circassiens, professionnels et amateurs

De 12h à 14h
Auberge espagnole avec les participants, chacun amène de quoi partager à manger
 

DE 14h à 18h

Partage de pratiques Par Léa Canu Ginoux, chorégraphe, danseuse et pédagogue.
Le Laboratoire experimental est un temps qui s'appuyera sur les choix collectifs des participants en combinant à la fois des outils de l'atelier du matin, de l'installation autour du projet "Les Courants vagabonds", et des outils à inventer ensemble pour élaborer collectivement une partition d'improvisation. Celle-ci sera mis en partage avec le public sous la forme d'une performance, le soir.
En appui sur l’exposition - installation Les Courants Vagabonds

Pour danseurs,comédiens, circassiens, professionnels et amateurs

19h30

Performance participative "Ponctuation[s] & Cheminement[s]" avec Marie Bosque & Léa Canu Ginoux en appui sur l'Exposition-Installation Les Courants Vagabonds [Incidence]

Bar & petite restauration ouverts à partir de 18H30

Tout public

CARTE BLANCHE Cie Coincidance, Wilfried Ohouchou

21 AVRIL 2017 - 19h30

CARTE BLANCHE à WILFRIED OHOUCHOU, chorégraphe de la Cie COINCIDANCE

Présentation d'étape de travail de la pièce :

IL Y A TOUJOURS UNE APPRÉHENSION QUAND IL S'AGIT D'EUX...

Durée : 20 min

" Le drame cogne sur la peur de te ressentir"

Cette pièce chorégraphique, rythmée de voix et de textes, s'interroge sur le sentiment d'appréhension que l'on peut ressentir, face à sa propre singularité vis-à-vis d'un groupe. Les questions soulevées par l'auteur et interprète Damien Gassama sont retranscrites physiquement par les danseurs.

La pièce cherche à toucher du doigt un rapport délicat entre "réel commun" et la vision de chacun. Elle nous offre une plongée dans le rapprochement des interprètes, et de leur(s) personnalité(s), à la croisée du rêve et de la réalité. Chaque personnage pensant nous invite à nous plonger dans l'espace-temps dans lequel ils tendent tous à s'ancrer. 

Prix libre - Bar et et petite restauration ouverts une heure avant

SOIREE PARTAGEE LES ACCUEILLANTES

SOIRÉE PARTAGÉE LES ACCUEILLANTES

SOIREE PARTAGEE

Vendredi 19 mai 2017 19h30 à 21h30

Pour clôturer le temps fort Les Accueillantes, les chorégraphes nous présenteront :

CHOICE(S) de & avec la chorégraphe Mélanie Venino en collaboration avec Davide Finelli et les artistes invités : Léa Canu Ginoux & Joachim B.Thönen

Avec CHOICE(S), qu’elle amorce en novembre 2016 à Valencia, avec le souhait de dérouler le cheminement de sa création jusqu’en 2018 ; elle offre, aux interprètes comme au public, un terrain de Jeux. Elle propose un outil, articulé de combinaisons, de mosaïques, d’assemblages, qui vont se mettre en place dans l’instant de leurs représentations, dans le plus vif, le plus exigeant engagement des acteurs qui les fomentent, comme du public qui les reçoit.  Des champs (chants) ouvrés de questionnements : Qu’en est-il du temps, de la seconde, du moment où ça se rencontre, se côtoie, se joue ? Qu’en est-il de l’autre, de soi, de la relation, prédestinée, destinée, suscitée, acceptée ? Qu’en est-il de la répétition, du faire, du segment, de l’unité, de l’ensemble, de l’unicité ? Qu’en est-il de la rupture, de l’écartelé, du sauvage, du savoir, du pressenti, du ressenti ? Qu’en est-il du regard, de la peau, du contact, de l’altération, de la détermination ? Qu’en est-il de l’écoute, des mots émis, reçus, prononcés, dits, des musiques petites ou grandes, traditionnelles, modernes, contemporaines traversées, échouées, des paroles, chants, murmures effleurés, criés ? Qu’en est-il du mouvement respiratoire, du souffle, des muscles, des os, des présences, des résonances, des échos, de l’organique ? Qu’en est-il de l’usure, du neuf, du séculaire, du mythe, du simulacre, du fantasme, de l’ici et maintenant ? Qu’en est-il de l’être ensemble, et qu’est-ce qu’on choisit à l’instant de cet être ensemble ?  On va où ensemble ? Est ce qu’on choisit ? Qu’est ce qu’on choisit ?

Performance de & avec Léa Canu Ginoux

Bal Moderne de & avec Christine Fricker

Venez partager de petites phrases chorégraphiques simples et ludiques, le temps d'une chanson.

*Ouverture des portes à 19h30 et début des représentations à 20h30

SOIRÉE NA DON KÉ

HOMMAGE À LA FEMME ET À l'AFRIQUE
Samedi 27 mai 2017 21h00

- Débat autour du thème de la transmission

- Soirée avec la chanteuse Aïssata Kouyaté

- Bal afro

Aissata Kouyaté intègre les ballets africains en Guinée à l'âge de 15 ans après avoir été formée au chant par El Hadj Mamoudou Kanté. Elle sera ensuite soliste des Mory Kanté et chantera avec Mamady Keita.

A la fois griotte et danseuse, elle enseigne à Paris et à travers le monde depuis de nombreuses années.

SOIREE SHARE / OCTER

Samedi 3 Juin // 19h30

 

PROJET SHARE / Corps à Choeur

Cie Itinérrances - Pulsion, Maison de la danse Istres

Samedi 3 juin 2017 dans le studio du Pôle 164, assistez à la présentation de 2 projets conçus par Christine Fricker et réalisés en collaboration avec Pulsion / Maison de la danse Istres.

 

**LE PROJET SHARE**

Projet participatif autour de 3 axes fondamentaux
>> Elaborer une partition (score) faite d'expérimentations (tasks)
>> Jouer avec les codes de la Post Modern Dance
>> Effacer la frontière entre le public et le plateau

Il s'agira d'inventer des règles du jeu, des protocoles, d'imaginer des contraintes, de ritualiser des réponses et ainsi de vivre des expériences faisant état de stratégies singulières pour aboutir à un projet de création artistique qui nécessite une proximité avec les spectateurs, dans un dispositif tri frontal.

 

Le projet Share sera présenté également le dimanche 4 juin à 12h30 à la Maison de la Danse d'Istres.

**CORPS A CHOEUR**

Chorégraphie Christine Fricker pour le groupe Octet 3 dirigé par Astrid Degardin de Pulsion/Maison de la danse Istres.
Il y est question d’être relié, connecté de manière concrète, invisible, mémorielle. Avec cette question récurrente dans le travail de la chorégraphe : qu’est ce que nous avons en commun, qu’est ce qui nous différencie ?

 

Corps à Choeur sera présenté lors de la Faîtes de la danse et le 5 juillet au Théâtre de l'Olivier à Istres.

 

ENTREE LIBRE // POLE 164

(164 bd de plombières / métro National / parking possible dans la rue pavée)
Réservations : contact@cie-itinerrances.com
Bar et petite restauration dès 18H30

EUPHORICO LINHA

Samedi 23 septembre 2017

Avec la Cie Artmacadam et Grupo X

Partenariat : Les Studios du Cours, Cie Artmacadam et le Pôle 164

Dans le cadre du projet Euphorico , né d’une rencontre artistique entre la cie Artmacadam et  Edu Oliveira du Grupo X de Salvador de Bahia, les  artistes des deux cies issus de cultures et pratiques artistiques différentes proposent  une journée de laboratoire autour de l’improvisation comme poétique de la différence. La soirée se poursuivra avec une performance participative.

Déroulé de la journée :

9h30 : Accueil autour d'un café, thé

10h à 13h : expérimenter différentes propositions pour réveiller son corps, ses sens, son imaginaire.

13h : déjeuner ensemble

14h à 17h : explorer différentes situations d'improvisation autour de thèmes de recherche en lien avec l'histoire du projet Euphorico durant 13 années de complicité artistique entre le Grupo X et cie Artmacadam : « la rue et son théâtre d'images... »

18h : Performance participative ouverte au public

Les temps de travail seront ponctués d'échanges

Inscriptions : contact.pole164@gmail.com

OUVERTURE DE SAISON

Jeudi 12 octobre 2017 : Fêtez avec nous la rentrée !

19h30

Retrouvez-nous le jeudi 12 octobre autour d'un apéro festif pour découvrir les temps forts de la saison 17-18.

Petite restauration ouverte 1h avant

LECTURES VAGABONDESVendredi 12 mai // 19h30

Vendredi 12 mai 2017 à 19h30

avec

Textes et lectures : Catherine Savy

Contrebasse : Jean-Bernard Riere

Dessins : Philippe Dumont

'Aux interrogations poétiques ou intimes des textes répand le timbre singulier de la contrebasse. En écho, le dessin se superpose à la musicalité des mots et recrée de manière libre et improvisée son propre langage. Les mots rebondissent, le pinceau glisse, le son enveloppe la scène...'

Catherine Savy est danseuse contemporaine de formation. Elle a travaillé comme interprète avec des chorégraphes qui ont marqué le paysage de la danse contemporaine française des années 80  ( Philippe Découflé /  Angelin Preljocaj / Matilde Monnier /  Régine Chopinot ). Elle se consacre à l'enseignement de la danse depuis de nombreuses années. Attirée par d'autres chemins que celui de la danse, elle expérimente les arts graphiques  et la vidéo. Elle découvre plus récemment le travail autour de l'improvisation vocale et celui de l'écriture. Elle écrit plusieurs textes à caractère poétique et intime, souvent en rapport au corps. C'est de la dimension sonore, rythmique ou répétitive que bien souvent naît le sens du texte. C'est tout naturellement quʼelle propose à Jean Bernard Rière, contrebassiste, de lʼaccompagner dans cette aventure où elle fait entendre ses textes pour la première fois. Sensible aux dessins de Philippe Dumont  où les représentations du corps nous interpellent dans leur tragédie énigmatique, elle lʼinvite à rejoindre le projet.


Philippe Dummont est artiste-peintre et dessinateur autodidacte, sa démarche sʼoriente plus particulièrement vers la condition humaine et le corps. Il a exposé dans divers lieux en France, enseigne depuis 2004 le dessin dʼaprès modèle vivant et la peinture dans deux écoles d'enseignement artistique dʼAix en Provence.


Jean Bernard Rière est musicien contrebassiste. Il enseigne son instrument au Conservatoire de musique de Istres.

GARBAGE GIRLS

Gruppo e-Motion

Vendredi 15 décembre 2017 - 19h30 -Prix libre

GARBAGE GIRLS est un voyage poétique à travers les déchets, entre immanent et transcendant, parmi ceux qui sont contraints de vivre “dans la désolation, témoins de la cruauté de la vie et de ses mille mystères”. C’est l’histoire poétique de femmes qui se “meuvent” comme si la route était “le théâtre de la vie” fait de scénographies et de sons qui reproduisent le vrai à travers le faux, le réel à travers le rêve, la dureté à travers la poésie. La création se déplace à la recherche d’expressions vitales, de mouvements naturels, de dialogues gestuels qui déroulent l’histoire dans laquelle les interprètes acceptent que l’on construise sur eux, et construisent eux-mêmes, une série de situations qui alternent entre le réel, le grotesque et le transcendant, redécouvrant les espaces dissimulés de l’esprit.

Malaise, marginalité et déviance caractérisent le conflit de ces femmes à la recherche de leur propre identité, dépassant les barrières sociales imposées par la collectivité.

Production : GRUPPO e-MOTION avec le soutien du Ministère du patrimoine, de la culture et du tourisme, de la Région Abruzzo [IT] et de la ville de L’Aquila [IT]

 

Coproduction : Società Aquilana dei Concerti « B. Barattelli » [IT]

 

Résidence : ARTISTI PER IL MATA [IT] projet Corpografie

 

Soutenu par la SIAE «Sillumina – Copia privata per i giovani, per la cultura » [IT] et subventionné par la Ville de L’Aquila [IT]

Réservations :  contact.pole164@gmail.com

                              04 91 64 11 58 / 04 91 55 01 45

// Ateliers le 14 décembre de 15h à 17h et le 15 décembre de 10h à 12h

 

Petite restauration ouverte 1h avant

ONE LITTLE FINGER - Une expérimentation de Yendi Nammour / Iacopo Fulgi

1er décembre 2017

DANSEM

20h00

He likes travelling to Bangkok.

She likes the idea of letting go.

He likes to see people breathing.

She likes to feel safe.

He doesn't like feeling heavy.

She likes to find something.

 

Le point de départ de ce projet est notre rencontre dans le studio d'Officina en décembre 2016.

Nous articulons la recherche, autour de cette question:

Que faisons nous ici, ensemble dans cette espace?

Les matières qui émergent alors, interrogent la nature même de la rencontre avec l'autre et donc l’endroit du dialogue.

Elles révèlent aussi l'individu et son soi profond dans un espace-temps aux contours flous.

Avec le soutien de : Officina, Klap - Maison pour la danse, Pôle 164, DANS LES PARAGES, La Zouze -   Cie Christophe Haleb, Forum culturel autrichien

// Training du 27 novembre au 1er décembre de 10h-11h

SOIREE PARTAGEE

Vendredi 20 mai 2017 à 19h

"Procès de la danse" / Conférence mouvementée

Ibrahima Koné
Durée 30 minutes

Cette œuvre a pour ambition d’inviter à la stimulation, la confrontation et l’échange. Les rencontres autour de ce "procès" ne doivent pas consister à comparer ou à juger, mais à éprouver et vivre un moment de partage. Elles recherchent en lieu et place du jugement, la disponibilité, le trouble, l’interrogation, la compréhension, le plaisir du vivre ensemble.

Dans un style totalement "décalé", Ibrahima KONE parvient à coordonner la diction, la danse et la comédie, le jeu du spectateur et celui de l’artiste. Il y relate sa très particulière histoire avec la danse.

 

"Jogo" / Création de danse autour des rythmes Afro-Brésiliens

Une proposition du collectif Capoeir'Art - Durée 20 min


Claudio Basilio, Danseur-Chorégraphe, et le collectif Capoeir'Art de Marseille avec Mestre Juruna, Ze Pequeno, Gatinho Angola vous proposent un espace de vie et d'échanges, où les danseurs-musiciens se rencontrent dans une danse rituelle, calée et décalée.

Du son des atabaques à la musique du 'Candomble' (culte religieux afro-brésilien), en passant par le jazz et le funk, les corps "jouent" sur des rythmes sensuels et électrisants, pour laisser éclater tout le lyrisme de la Culture Afro-brésilienne.

 

"Au-delà des murs, au-delà des gestes"
Création de Rachida Goudjil / Cie Sarahdanse

Durée 45 min

"Au-delà des murs, au-delà des gestes" est une création née de sept danseuses des ateliers de danse orientale contemporaine menés par la Compagnie SARAHDANSE, se questionnant sur l'identité et le dépassement de soi. Ce projet comporte une dimension identitaire forte d’écriture chorégraphique orientale et contemporaine, enrichie de la discipline de l’escalade…

Ceci est une histoire humaine, il n'y a pas de mur délimitant l'existence parce que au-delà du mur les gestes peuvent exister.

CONFERENCE SENSIBLE

CONFERENCE DANSEE

CONFERENCE SENSIBLE

Vendredi 12 janvier - 19h30 - Prix libre

Avec Lulla Chourlin et Sarath Amarasingam

Lulla Chourlin et Sarath Amarasingam proposent une conférence dansée révélant un processus de recherche par la parole, le toucher, le mouvement, la danse. Ils font le lien entre les pratiques somatiques Body-Mind Centering® et la danse, ils questionnent la communication verbale et non verbale, ce qui nous touche dans notre corps, notre coeur quand on regarde de la danse.
 

Lulla Chourlin est chorégraphe de la Cie Astragale basée à Besançon, enseignante praticienneen Body-Mind Centering®, co-dirigeante de la formation en France.
 

Sarath Amarasingam est danseur et étudiant en Body-Mind Centering®.


// Training du 8 au 12 janvier de 9h45 à 11h15 avec Lulla Chourlin

Réservations :  contact.pole164@gmail.com

04 91 64 11 58 / 04 91 55 01 45

UTOPIES D'HIER, UTOPIES D'AUJOURD'HUI ?

Etape de travail

​Vendredi 16 mars 2018 - 19h30 - Prix libre

Avec le soutien de marseille objectif DansE

La compagnie Itinérrances vous invite à partager le processus de création de sa nouvelle aventure, Utopies d’hier, Utopies d’aujourd’hui ? Ce triptyque illustrera 3 formes performatives qui témoigneront de l’attachement de Christine Fricker au courant de la Post Modern Dance : éloge d’un corps démocratique, dont la démarche nous apprend à mieux sentir et à mieux voir et qui lui permettent de créer de petites communautés éphémères.


Cette soirée sera l’occasion de s’immerger dans cette période à travers la présentation d’une étape de travail de la pièce Collective Works et du projet participatif Share.

 

En parallèle, Christine Fricker donnera des trainings toute la semaine et un stage le samedi pour ceux qui souhaitent, eux aussi, traverser en mouvements les années 60-70 aux Etats-Unis et vivre ainsi des expériences faisant état de stratégies singulières.

Réservations :  contact.pole164@gmail.com

04 91 64 11 58 / 04 91 55 01 45

ECHOING PERCEPTION

PERFORMANCE / ECHOING PERCEPTION

Vendredi 2 mars - 19h30 - Prix libre

Avec Léa Canu Ginoux, Astrid Giorgetta & Vincent Lucas


 À 19h30, Léa Canu Ginoux partagera avec vous ce rituel de pleine lune :

Respirer et inscrire le ralentissement.Le corps tel une sculpture en perpétuelle translation, construit son équilibre. Au sol un dessin, transposition calligraphique de la signature de Léa Canu Ginoux. Plongée dans l'extrême lenteur, par l'acte de retracer, surligner, incorporer, habiter et transposer la ligne : renaissance. Transformation sculpturale, respirations, tremblements, glissements, spirales. Toucher. Quelles sensations procurent l'immersion dans le silence ? Quelles sont les perceptions du silence ? Entre son et image, comment le silence résonne en chacun ? Quelles émotions, imaginations, associations...? Quels échos ? 

 

Univers sonore : Astrid Giorgetta (tambour chamanique/chant) & Vincent Lucas (gong)

 

// Prix libre

Réservations :  contact.pole164@gmail.com

04 91 64 11 58 / 04 91 55 01 45

Please reload

Vendredi 20 mai à 19h

Soirée Partagée

"Procès de la danse" / Conférence mouvementée

Ibrahima Koné
Durée 30 minutes

Cette œuvre a pour ambition d’inviter à la stimulation, la confrontation et l’échange. Les rencontres autour de ce "procès" ne doivent pas consister à comparer ou à juger, mais à éprouver et vivre un moment de partage. Elles recherchent en lieu et place du jugement, la disponibilité, le trouble, l’interrogation, la compréhension, le plaisir du vivre ensemble.

Dans un style totalement "décalé", Ibrahima KONE parvient à coordonner la diction, la danse et la comédie, le jeu du spectateur et celui de l’artiste. Il y relate sa très particulière histoire avec la danse.

 

"Jogo" / Création de danse autour des rythmes Afro-Brésiliens

Une proposition du collectif Capoeir'Art - Durée 20 min


Claudio Basilio, Danseur-Chorégraphe, et le collectif Capoeir'Art de Marseille avec Mestre Juruna, Ze Pequeno, Gatinho Angola vous proposent un espace de vie et d'échanges, où les danseurs-musiciens se rencontrent dans une danse rituelle, calée et décalée.

Du son des atabaques à la musique du 'Candomble' (culte religieux afro-brésilien), en passant par le jazz et le funk, les corps "jouent" sur des rythmes sensuels et électrisants, pour laisser éclater tout le lyrisme de la Culture Afro-brésilienne.

 

"Au-delà des murs, au-delà des gestes"
Création de Rachida Goudjil / Cie Sarahdanse

Durée 45 min

"Au-delà des murs, au-delà des gestes" est une création née de sept danseuses des ateliers de danse orientale contemporaine menés par la Compagnie SARAHDANSE, se questionnant sur l'identité et le dépassement de soi. Ce projet comporte une dimension identitaire forte d’écriture chorégraphique orientale et contemporaine, enrichie de la discipline de l’escalade…

Ceci est une histoire humaine, il n'y a pas de mur délimitant l'existence parce que au-delà du mur les gestes peuvent exister.

Vendredi 22 avril à 19h30

LA PAZZIA SENILE ou la folie de la vieillesse

La Pazzia Senile composée par Adriano Banchieri en 1598 est une œuvre majeure de la Renaissance. Elle rassemble des pièces au contrepoint ciselé et des chansons, le tout conduit par un canevas de Commedia dell'Arte.

La Pazzia Senile est très actuelle par bien des aspects... les vieillards se croient encore jeunes, les jeunes gens indépendants et libres, les valets impertinents et drôles, le tout dans un joyeux mélange de genre...

Virevoltant, poignant et envoûtant, ce spectacle réjouira petits et grands.

Anne Périssé dit Préchacq, soprano - Charles Mesrine, ténor - Laurent Bourdeaux, baryton - Ana Villamayor, clavecin - Anne-Garance Fabre dit Garrus, viole de gambe
Céline Pigeot, Costumes - Nicolas Slawny, mise en scène

 

ENSEMBLE DULCISONA

Mercredi 16 mars 2016 à partir de 14h

Regards croisés : Art[s] du mouvement / Santé mentale

Le corps a son langage pour exprimer la souffrance physique mais il est aussi le lieu d'ancrage des potentialités de la personne, ses mémoires, ses désirs ... C'est à travers son corps que chacun est en relation avec lui-même et son environnement. Les approches corporelles constituent un outil thérapeutique très riche.

Sabrina Bouttier, ergotherapeuthe

Dans le cadre des Semaines nationales d'Information sur la Santé Mentale "Santé mentale et santé physique : un lien vital",  le Pôle 164 propose une rencontre entre artistes, opérateurs culturels, professionnel de la santé mentale, le mercredi 16 mars 2016.

"Regards croisés : Art[s] du mouvement / Santé Mentale"

- Le corps et les relations au corps en occupent la place centrale -


Sur la base d'un questionnement commun, nous convions ici : Artistes, praticiens du monde médical, responsables de structures, représentants des institutions, à partager leurs expériences.

Déroulé de l'après-midi

14h : Accueil des participants

14h30 : Atelier ouvert avec les patients du CATTP Maison Rose et de l'hôpital de jour Camille Claudel ( durée 15 minutes)

15h : Table ronde / regards croisés : Art(s) du mouvement / Santé mentale

17h : conclusion interactive dansée et collation.

 

Les intervenants :

Corps médical :

- Pascale Amiel Masse - Psychologue clinicienne, Marseille

- Stéphane Quilichini - Psychiatre, CMP Belle de Mai, Marseille

- Sabrina Bouttier - ergothérapeute, Marseille

- Christine Dietsch - infirmière-art thérapeute, CATTP Maison Rose, Marseille

- Inès Ribera Julien - Psychiatre, Directrice Hôpital de jour - Marignane

- Claude Pinvidic et Claire Thomas - Infirmières, CATTP Pertuis

- Nicole Taliana - Administratrice, CATTP Pertuis

- Marie Claude Taliana, organiz'artiste du festival Toursky les journées folles, Infirmière/arthérapeute,

Artistes :

- Alain Goudard, Directeur artistique Résonance Contemporaine, fondateur des Percussions de Treffort - Bourg en Bresse

- Compagnie Subito-Presto - Apt

- Compagnie Itinérrances - Marseille

- Compagnie MEAARI - Marseille

- Compagnie Art Macadam - Hélène Charles, artiste et ergothearpeute

- Patricia Prunel - art thérapeuthe, Marseille