Le FIL / Collectif B

Breno Angelo, Elena Cocci, Julien Dégremont, Elsa Ferret, Elisabetta Guttuso, Yasmina Lammler, Greta Sandon et Anne- Gaëlle Thiriot


Marseille

https://annegaellethiriot.com


14 > 18 novembre 2022

27 février > 3 mars 2023


« MOBILES »



Tout dans le mot mobile se relie au mouvement

(latin mobilis)

adj inv

1 qui bouge ou peut bouger

2 qu'on peut déplacer, qui n'est pas fixe

3 variable, dont la date, la valeur, peuvent être modifiées

4 dont l'apparence change souvent

5 vieilli - dont l'humeur change souvent

nm

6 corps en mouvement

7 objet décoratif suspendu composé d'éléments articulés qui bougent sous

l'effet du vent ou d'un moteur

8 raison qui détermine une action ("mobile d'un crime")

9 ce qui incite, ce qui crée une impulsion

10 autrefois, soldat de la garde nationale mobile


Nous allons développer à la fois une méthode de travail et des formes chorégraphiques autour de la notion de mobilité (et celles qui s’y rapportent directement: stabilité, instabilité, immobilité) et des différents imaginaires qu’un groupe de 7/8 performers ou plus amènent dans cette notion à la fois physique, sociale, architecturale, économique, etc. Ce dans un processus qui se veut fluide, ludique et ingénieux.


LES RESIDENCES


Enjeux :

Cette résidence propose de pousser la connivence déjà établie entre les artistes danseur.euses/ chorégraphes au-delà des trainings + Open Studio du matin, des formations et des esthétiques de chacun.e tout en abordant des enjeux artistiques. Sans but de création aboutie, la production de ces temps de résidence sera autour de méthodes de fabrication et transmission au sein de ce groupe.

Notre point de départ est d’expérimenter de manière collective des formes mobiles, des géométries variables et la notion d’ensemble, par :


  • Des procédés de partage et de transmission qui développent la sensibilité et le plaisir du jeu, et qui nous amènent à découvrir à la fois comment on se contamine et comment on devient singulièr.e dans sa danse.

  • Des procédés créatifs mobiles (par ex utilisation du hasard ou de dispositifs changeants d’un jour sur l’autre, changements de rôles dans la prise en charge, l’in situ, etc.) qui laisseront émerger des formes chorégraphiques d’une nature spécifique.

  • Des outils formels qui soutiennent la mobilité de la danse dans l’espace, la mobilité des éléments chorégraphiques, la relation au nombre de performers et au temps.

  • Construire, déconstruire, reconstruire.

  • En fin de chaque semaine de résidence, MOBILES proposera un partage public sous forme de performance, de ses recherches. Ces dernières évolueront donc à chaque session sur la base des recherches précédentes.


Format


Pour chaque semaine de résidence :

Nous proposons des matinées ouvertes aux participant.e.s extérieur.e.s sur le mode du FIL: training du matin 10-12h + Open Studio 12-13h - espace autogéré: recherche personnelle, lecture, rencontre, proposition en petit groupe ou collective; selon la prise de cette notion au sein du groupe, nous pourrons également y faire des propositions collectives issues de nos recherches.

Nous ferons des après-midis concentrées sur le groupe du Collectif B et du FIL. Cela inclura 1h de partage avec une classe. Et une sortie de résidence à définir avec le Pole 164 (idéalement le vendredi soir, à moins que l’heure de partage scolaire soit le vendredi après-midi et la sorite de résidence le jeudi soir).


LES ARTISTES


MOBILES est un projet de résidence organisé par la combinaison du Collectif B (Breno Angelo, Elena Cocci, Greta Sandon, Elsa Ferret, Elisabetta Guttuso, Yasmina Lammler) et du FIL (Julien Dégremont et Anne-Gaëlle Thiriot). C'est une organisation de danseur.euses marseillais.es dont le but est de rassembler, transmettre, créer et générer des rencontres autour de la danse.

Le Collectif B organise depuis 3 ans des entraînements réguliers (3 ou 4 jours par semaine; 10 mois par ans; depuis 2 ans base au Studio Olga Semenova au niveau du 75 avenue de la Corniche Kennedy) destinés aux danseur.euses professionnel.les qui veulent maintenir et développer leurs compétences techniques et leur capacité d’apprentissage dans une atmosphère stimulante et non-compétitive. Les entraînements sont ouverts à tout le monde. Les danseur.euses/ chorégraphes du collectif ont également leurs propres compagnies de danse et leurs propres productions individuelles à côté du projet du collectif B: Compagnie Largade, Compagnie Kilo et compagnie.

Le FIL organise depuis Octobre 2020 une formule développée avec le soutien de la compagnie Ex Nihilo à la Cité des Arts de la Rue: 2h Training + 1h Open Studio, 5 jours par semaine, 1 fois par mois. Le but étant d’expérimenter ce que peut être un training dans le vaste champ de la danse et du mouvement actuels, et de rencontrer d’autres artistes en pratiquant, tout en encourageant la recherche personnelle. Julien Dégremont travaille par ailleurs avec les compagnies Itinerrances, Rift, Malaxe, Willi Dorner, Solsikke et Muerto Coco. Anne-Gaëlle Thiriot travaille actuellement avec les compagnies L’Autre Maison, Cie des Corps Parlants, Libertivore, Shonen, le collectif Exit Map. Les deux développent également ensemble une collaboration artistique.


Plus en détail :


Yasmina Lammler


est une danseuse, performeuse, chorégraphe et praticienne de shiatsu basée à Marseille. Ayant grandi à Arles, elle est diplômée en sciences politiques ce qui influence beaucoup son travail dans le domaine de l’expression artistique : elle se concentre sur l’art dans l’espace public, et fonde son travail sur le contact, l’improvisation, et l’espace entre, dans une approche radicale féministe et queer. Elle travaille actuellement avec Elena Cocci (Fera) Mathilde Monfreux (Caring Banquise), Adel El Shafey & la Compagnie Scribe (Yalla, my friends), a crée avec des ami.e.s la Not Yet Collective, et donne des cours professionnels de danse avec le Collectif B.


Julien Dégremont


est un joueur performeur inspiré de la danse et du cirque, qui investit souvent les espaces extérieurs et publics. Il compose avec des matières telles que la verticalité, la suspension (travail sur corde, escalade, installations aériennes), des matériaux (planches et cordes), pratique les équilibres sur les mains et nourrit un travail de partnering alliant portés acrobatiques et Contact Improvisation. Il collabore avec les compagnies Malaxe, Willi Dorner, Rift, Solsikke, Muerto Coco et Itinerrances / Christine Fricker. Il travaille également régulièrement avec Lieux Publics, est régisseur et participe à l’organisation et la programmation de nombreux événements de spectacle vivant.


Greta Sandon


commence ses études de danse classique très jeune. Après un diplôme en danse contemporaine à Accademia Dancehaus de Susanna Beltrami en 2013, elle travaille pour celle-ci et I Trafficanti d’anima en Italie, Tansiteatteri Eri en Finlande et Akudaku en France. Toujours intéressée à développer sa recherche en danse par le mélange de plusieurs arts, en 2016 elle commence à collaborer avec l'artiste Rosa Aguilera et avec la cie Co-incidanse; elle ouvre aussi ses horizons au cabaret et au street-jazz. Diplômée d’état, elle enseigne danse contemporaine, pilates, improvisation et floorwork pour enfants, adultes et elle continue son parcours de danseuse chorégraphe en France et en Europe. Actuellement elle collabore avec la compagnie de Jose Vidal (basée à Santiago de Chile) et la compagnie L'Autre Maison (Marseille). Sa recherche est focalisée sur le travail de la danse avec des corps différents et avec des gens porteurs de handicap et dans des projets à fond social en partie au travers de sa compagnie, Mutanz.


Elisabetta Guttuso


est née à Palerme. Après ses études de danse à l’académie ”Arts Center of Contemporary Dance” à Modène, elle fait ses débuts professionnels avec Matteo Levaggi et la compagnie Bird’s Dance Project. Elle performe dans des théâtres lyriques et aussi pour la ”XXI Triennale di Milano” et dans le musée ”Centro Pecci” à Prato. En 2017, Elisabetta décide de quitter l’Italie et de continuer son parcours en France. Elle s’installe à Marseille et y travaille comme danseuse et performeuse freelance pour la compagnie BABELDANSE, comme chorégraphe au Théâtre de l’Œuvre pour la pièce “93.13 Appelle d’air.e” et avec le Collectif B et la Compagnie LARGADE elle suit ses projets personnels. La pièce ‘En Vrac’ avec Elsa Ferret est en fin de création.


Elena Cocci


est diplômée d’état en danse contemporaine et à commencé ses études académiques de danse à l’âge de 14 ans à Naples. Inspirée ensuite par le Gaga, le floor work, le Flying low, la Capoeira, depuis 2008 Elena travaille avec plusieurs compagnies, notamment la Surface Dance Company (Londres), Pianobe, Essevesse, Co-incidanse, Art For Gaia (Marseille), Bricolage Dance Mouvement (Italie). Elle intègre la compagnie Korper à Naples avec qui elle travaille pendant plusieurs années avec divers chorégraphes italiens (Federica Musella, Francesco Nappa, Rossella Fusco) et récemment l’Israélienne Noa Werheim de la Vertigo Dance Company. En 2015 elle fonde à Marseille la compagnie Kilo avec laquelle elle commence sa première création Fera et met en scène le duo Bianco.


Elsa Ferret


est une danseuse et performeuse, née à Grenoble en 1993. Elle étudie au conservatoire de Grenoble en classique, puis à Lyon en contemporain et obtient finalement son bachelor d’art en danse contemporaine à Artesis, en Belgique en 2017. En tant qu’interprète, elle joue des pièces de chorégraphes de renom, notamment Dada Massilo, Sidi Larbi Cherkaoui, ou Ann Teresa de Keersmeaker. Son travail est très influencé par la technique de floorwork, le state work, l'improvisation, le clown, les danses somatiques, et les jeux d'équilibres, et sa recherche artistique se dirige vers un vrai travail de performance collective et transdisciplinaire. La science fait aussi partie de son inspiration, car elle est diplômée en 2016 d’un master de physique théorique et en 2018 d'un master de mécanique et crée des structures scénographiques pour le spectacle vivant (notamment pour Opéras Bastille et de Toulouse..). Elle fonde la compagnie Largade avec Elisabetta Guttuso.


Breno Angelo


Originaire de Petrópolis / RJ / Brésil, Breno Angelo est diplômé en technologie du marketing et a également étudié l'éducation physique. DIplômé en danse en 2007 à Petropolis, Breno est spécialisé en jazz lyrique, danse contemporaine, floorwork, acrobaties et cirque. Chorégraphe, danseur et acteur pendant douze ans et coordinateur de danse et directeur artistique pendant huit ans de la compagnie "Corpo em Cena - Dança / Teatro”, Breno a également été un pionnier de l’enseignement du cirque à Petropolis. En France, il a été chorégraphe et danseur soliste dans la saison du Grand Cirque Sur L’Eau - 2018 et au Cirque de Noël de Aladdin à Bordeaux - 2018/2019, au sein du Cirque Medrano. Aujourd'hui, en France, il allie ses connaissances en danse latine telle que la samba de gafieira, la samba, le zouk brésilien, la salsa et la capoeira, à la création artistique contemporaine.


Anne-Gaëlle Thiriot


est une danseuse chorégraphe et enseignante arrivée à Marseille depuis Octobre 2020 après 13 ans au Royaume Uni, où elle a collaboré comme danseuse et co-créatrice avec de nombreuses compagnies (Exit Map, h2dance, etc.), ainsi qu’artiste associée avec Candoco Dance Company. Elle est diplômée en danse contemporaine au conservatoire Laban (Londres) après une licence en géologie à Jussieu (Paris) et 4 ans d’activité semi-professionnelle en danse en Italie (Bologne et Vérone). Son travail est influencé par le Contact Improvisation, la technique release, la choréologie, l’imagerie somatique, l’architecture et la chorégraphie sociale.

Pleine de goût pour la rencontre avec l’autre et sa diversité, elle travaille actuellement avec Mathilde Monfreux, L’Autre Maison / Andrew Graham, Libertivore / Fanny Soriano et Lisa May Thomas. Son projet Intimités Publiques est en cours de développement et elle se forme à la méthode Feldenkrais.


TRAININGS

17 > 18 novembre 2022

28 février > 4 mars 2023

Plus d'infos