Compagnie ASTRAGALE // PAYSAGE D'UN CORPS

DU 7 au 12 JANVIER 2019


​RÉSIDENCE / CRÉATION


Lulla CHOURLIN - DANSE

Yves PETIT – PHOTOGRAPHIE


"PAYSAGE D'UN CORPS"

Création 2019


PERFORMANCE DANSE / PHOTOGRAPHIE

PIÈCE CHORÉGRAPHIQUE NUMÉRIQUE

Prises de vue et projections photographiques en direct



​Dans Paysage d’un corps, nous jouons avec le corps, ses formes et ses mouvements pour le saisir à travers ses détails ou ses contours, tout en subtilité. Nous interrogeons la perfectibilité du corps à travers le temps. Des instants de vérité, des fractions d’immobilité que l’on capte dans son intemporalité. Nous montrons la réalité avec ses imperfections. La beauté de la vie, la beauté du mouvement.

La photographie permet de rendre visible l’authenticité de l’instant, la malléabilité de la chair. Une vision du corps à la fois étrange et intime. Danser avec le temps, danser avec sa peau... Paysage d’un corps révèle une autre image du corps dans la société.


Avec ce projet Lulla Chourlin explore le territoire de l’intime. Avec la complicité du photographe Yves Petit, ils fouillent dans les couches du corps dans les profondeurs de la peau, de la chair. Elle danse et parle, joue avec les mots, les gestes, les sons.

"Les mots du corps, Le corps des mots" sont mis en jeu de façon poétique à la fois légère et profonde.

Le photographe prend des images de la peau en direct avec un objectif macro. Les images sont projetées en instantané. Elles mettent en résonance le propos et ouvrent à un autre imaginaire dans lequel chacun peut projeter sa propre histoire.

Ils montrent les méandres du temps sur le corps. Le corps paysage

Elle danse ce corps paysage, des os, de la peau, des muscles, des fluides.... Elle dit des textes sur l’absurdité, d’un humour décalé ...

Écriture de chair, de gestes, de corps /textes.


LULLA CHOURLIN ET LA CIE ASTRAGALE


Lulla Chourlin axe son travail sur la danse, le corps dans l’espace public l’interdisciplinarité, la composition instantanée. Parallèlement à ses premières formations (école de mime, danse contemporaine, travail vocal), Lulla Chourlin a toujours développé ses propres recherches et créations. Son parcours a été jalonné de rencontres importantes et déterminantes pour la direction de son travail : la découverte puis la pratique de la Danse Contact Improvisation avec Steve Paxton, Nancy Stark Smith, Kirstie Simson, Didier Silhol, la pratique de la danse improvisée avec Julyen Hamilton, Simone Forti, Barre Philips, Mark Tompkins (danseuse de sa compagnie sur 2 créations).

Depuis 1995, en parallèle de son travail de chorégraphe, danseuse et suite à sa formation intensive en Body-Mind Centering® à l’école BMC® dans le Massachussetts (USA) avec Bonnie Bainbridge Cohen. Elle propose une formation intensive en Art du Mouvement Expérimental pour danseurs professionnels. Elle enseigne à l’école qui forme les praticiens en BMC® (à l’Atelier de Paris Cartoucherie de Vincennes). Depuis 1981, elle est chorégraphe-danseuse basée à Besançon, directrice artistique de la Compagnie Etage 3 puis de la compagnie Astragale. Elle crée des spectacles et de nombreuses performances et commandes in situ.

Depuis cinq ans, elle développe au sein de la compagnie Astragale des créations chorégraphiques interdisciplinaires en relation avec l’architecture patrimoniale. En redonnant vie et sens aux lieux patrimoniaux, en donnant une nouvelle vision sensible des places, des monuments, des musées, des paysages, elle ouvre la possibilité à l’imaginaire et l’esthétique de se déployer dans notre environnement.

Lulla Chourlin aime mettre en lien la danse avec d’autres arts. Elle collabore avec des musiciens, un photographe, des écrivains, chanteurs et des danseurs. Ce mélange des arts permet des créations nourries des expériences, des regards et donne une vision large aux spectateurs.

https://compagnie-lullachourlin.com


YVES PETIT PHOTOGRAPHE


La photographie est pour moi le moyen d’aller vers l’autre, de témoigner, de créer, de chercher et de découvrir.Je m’oriente dans quatre directions distinctes.

- Le reportage : magazines, photo culinaires, spectacles ou plateaux

- Le social : j’anime des ateliers dans les hôpitaux, les prisons ou pour des services sociaux

- La transmission auprès d’amateurs, d’étudiants ou pour des organismes de formation.

- L’expression artistique : Performances publiques pouvant mêler photo, danse, musique ou écriture

C’est dans ce dernier axe que je vais expérimenter avec Lulla Chourlin "Paysage d’un corps". Exposer le mouvement en photographie c’est un vrai savoir-faire. La danse redonne de la profondeur à la photographie, par les flous, les formes. Çà me permet de malaxer l’image comme une pâte à modeler. La danse rend la photographie vivante. Ici je tente de révéler l’opacité du corps en allant explorer les moindres détails avec un objectif Macro.

La macrophotographie permet d’obtenir sur le capteur la taille réelle du sujet.Je m’approche progressivement de la danse comme dans un zoom progressif pour révéler les mouvements de la peau. Les images projetées en direct prolongent le mouvement du corps de la danseuse et offrent la possibilité au spectateur d’y plonger son propre imaginaire. Je suggère un autre regard.


Training

BODY-MIND CENTERING : TOUCHER / DANSER

avec Lulla CHOURLIN

lundi 7, mardi 8, mercredi 9 et jeudi 10 janvier 2019 de 10h à 12h


Stage

CORPS / MOTS / IMAGES / MOUVEMENTS

avec Lulla CHOURLIN et Yves PETIT

samedi 12 Janvier 2019 de 10h à 15h


Formation

BODY-MIND CENTERING® APPLIQUE AU MOUVEMENT -

avec Lulla CHOURLIN accompagnée d'Anne Guarrigues

FORMATION LONGUE 2019/2020

Pôle 164 © 2020 Tous droits réservés | 164, ave de Plombières 13014 Marseille | Tél 04 91 64 11 58