Compagnie Aisthesis // Elise Ramond & Camille Vergnaud

Résidence

3 > 7 Mai 2020


« POGO »

Pièce chorégraphique et musicale librement inspirée de la fosse d'un concert rock 

5 musiciens , 6 danseurs 

Vendredi matin, jogging, eau. Nous sommes prêtes. Prêtes à vaquer à nos occupations de danseuse : training, répétitions, dispense d'un cours.

Vendredi soir, bière, clope. Nous sommes prêtes. Prête à vaquer à nos occupations d’adeptes de musique rock : nous nous rendons à un concert.


[quand cela était encore possible.]


Les musiciens arrivent. Ça gueule, ça siffle. Ils sont prêts. Ça commence ! Sans échauffement le public entre dans l’électricité du concert.


On saute, on se bouscule, on entre en transe sous la saturation de la guitare, on tape du pied avec la batterie, on se mord les lèvres avec la basse. On est là, masse hétérogène enivrée par la musique et l’envie de lâcher prise. La musique rock fait vibrer, accélère les respirations, exalte les êtres.


En glissant la lumière des musiciens vers la fosse, POGO met en scène des corps transpirants, électriques, bruts et sensibles.

Il offre toute la beauté de ce moment de lâcher prise enflammé, brutal, cathartique jusqu’à sentir l’odeur de la transpiration comme un doux parfum d’extase.


En étroite collaboration avec des musiciens live provenant de la scène rock Toulonaise et Marseillaise, POGO propose une rencontre de deux publics : celui de la danse contemporaine et celui du milieu rock.


PROPOS ARTISTIQUE


À première vue anarchique, la fosse d’un concert de rock est en réalité un chaos organisé dont POGO s’approprie le vocabulaire chorégraphique (pousser, sauter, porter, chuter…) et s’empare de trois figures emblématiques : Le slam, le HeadBang et le pogo.

L’énergie brutale et grandissante de la pièce force les danseurs à produire des mouvements sincères et instinctifs aux frontières de la transe.


Dans la pièce, des allers-retours se font entre l’individu et le groupe. Une masse qui décuple et exalte l’énergie tout en protégeant et modérant la violence en son sein. Les danseurs libèrent une corporéité brutale en étant à la fois alertes et disponibles aux autres.

Petit à petit cette masse indéfinie dansant à l’unisson se révèle être composée de signatures gestuelles singulières.


Dans la fosse d’un concert, apparent fouillis, réside en fait un espace organisé : l’arrière plutôt contemplatif, l’avant plus survolté et une sorte de barrière de spectateur entre les deux.

Sur scène les danseurs explorent et circulent entre ces espaces en traversant proximité corporelle recherche de la hauteur et appréhension de se retrouver au sol.

L’espace scénographique se module jouant avec la place des musiciens et des danseurs.


Pour la pièce, une musique originale est composée avec cinq musiciens professionnels, jouée en live pour faire vibrer la salle. Les danseurs et les musiciens dialoguent en questionnant leurs liens. Les sons, la voix, le corps des musiciens et leur place sont utilisés comme matière créative.


DISTRIBUTION 


Musiciens : Jeanne Carrion, Benjamin Delair, Gautier Gentieu, Ronie Morciano, Davy Sanna


Danseurs : Francisca Crisostomo Lopez, Agnès Decourty, Benoît Lebars, Gaïa Mortellaro, Elise Ramond, Camille Vergnaud 


REPERES


POGO est une co-écriture entre Élise Ramond et Camille Vergnaud. Elle prend source dans une amitié qui s'est forgée dans les salles de concerts rocks et les studios de danse. Leur complémentarité fait leur force face à ce défi créatif. https://www.instagram.com/pogo_spectacle/ https://www.facebook.com/POGO_spectacle-106295067993800


Camille Vergnaud - Danseuse - Performeuse - Chorégraphe - Professeure de danse

Interprète pour la Compagnie Aisthesis, co-organisatrice de l'écofestival Végéterrien (Var) où l'art flirte avec des questions écologiques, elle danse et performe également pour différents projets, spectacles ou vidéos.

En 2020, elle crée la compagnie Lyken travaillant différents projets questionnant le lien entre nature, humanité et société.

Professeure diplômée d'Etat, faire goûter la danse et la transmettre est essentielle pour elle.


Elise Ramond - Danseuse - Performeuse - Chorégraphe - Professeure de danse

Elle développe son travail à la recherche de la sincérité, l'intimité et la nécessité du geste.

Après un Master recherche en danse à l'université Paris VIII, elle se forme professionnellement en tant que danseuse et pédagogue aux Studios du Cours à Marseille. En 2019, elle chorégraphie sa première pièce "Populaire" pour le festival d'Aurillac. Cette même année, elle danse et chorégraphie en collaboration avec le groupe de rock Sirius Void à la Déviation. Directrice artistique de la Compagnie Aisthesis, elle déploie son propre langage chorégraphique et collabore avec des artistes pluridisciplinaires (danseurs, vidéastes, musiciens, chorégraphes...). Une fois par mois, elle organise des Traversées de Marseille en Mouvement, invitant danseurs amateurs et professionnels à improviser la ville.


SOUTIENS


6MIC

Port des créateurs

Leda Atomica

La Déviation

La Villa Cool

Conservatoire de Martigues

CIAM Kashdance


CALENDRIER DE CRÉATION


Janvier 2020 : la Déviation Marseille 

Mars 2020 : la Villa Cool Toulon

Novembre 2020 : la Déviation Marseille 

Janvier 2021 : Leda atomica marseille 

Mars 2021 : conservatoire de Martigues 

Mai 2021 : Pôle 164 Marseille 


Pôle 164 © 2020 Tous droits réservés | 164, ave de Plombières 13014 Marseille | Tél 04 91 64 11 58

  • Facebook - Black Circle