top of page

Cie RESPIRE // Pauline Robin

Résidence / recherche 31 juillet > 05 août 2023

« Souffle et corps »


"La nature fondamentale de la respiration est qu'elle est dans un état constant d'oscillation." - Donna Farhi



Pauline Robin invite danseurs et yogis pour une recherche autour du Souffle en chorégraphie, le souffle comme moteur pour développer la créativité et les idées chorégraphiques. Pour son mémoire de Master à The Place, elle a étudié et interviewé différents artistes chorégraphiques et pédagogues comme Myriam Gourfink, Odile Rouquet, Anne Teresa de Keersmaeker et bien d’autres. Ici, ce sera l'occasion de mettre en corps ce qui a été mis en mots. C’est un temps de rencontre entre différents artistes, thérapeutes, techniciens de leur souffle pour respirer consciemment à travers la danse, décider de son rythme, de sa 'musique respiratoire, regarder comment l'espace respire, jouer de l'interaction entre l'air et le souffle, les possibilités infinies de générer des sons avec le souffle et créer un souffle commun. Nous revendiquons un certain état de corps, une certaine connexion à l'espace.

Nous utiliserons des techniques de respiration spécifiques provenant du yoga et des pratiques somatiques pour chercher, mettre le corps en mouvement et composer la danse.


Chorégraphie : Pauline Robin & 5 artistes associé.es


From the moment of birth to the moment of death

the breath fills and empties the body of its own accord

travelling to each cell of the body see the breath as light

sun filling the room of your body watching the breath

not changing it”

(Miranda Tufnell and Chris Crickmay, 1990)


"Je ne suis qu'un conduit qui transmet le passé au présent et au futur.

La force motrice émerge en permettant/invitant l'air à entrer dans le corps, à voyager à l'intérieur, à le dilater, à changer sa forme, à former son sentiment. Et puis ce qui était, part rapidement. Parfois sans qu'on s'en aperçoive, parfois en révélant une coquille vide."

(M.Paves, interprète)


Production : Compagnie Respire

Soutien : The Place London


Pauline Robin


Passionnée par le mouvement depuis l’âge de 4 ans, Pauline explore différentes pratiques artistiques ; de la danse modern- jazz, au théâtre, en passant par les arts plastiques. Elle étudie les arts du spectacle et obtient sa licence professionnelle en Médiation culturelle appliquée à la danse et au cirque. En 2013, lors d’un voyage initiatique en Nouvelle-Zélande, elle découvre le Yoga qu'elle enseigne depuis et qui inspire sa pratique chorégraphique. Elle développe sa technique en danse contemporaine dans des écoles lyonnaises, avec laquelle elle obtient en 2019 l’examen professionnel d’aptitude technique en danse contemporaine. Elle développe également sa pratique d’interprète au sein du Collectif Fictus et du Kin dance Collective, et d'autres collaborations dans des créations londoniennes telles que Nomadic Stories, From The heart of The sea, The obsidiana. Au fil de sa carrière, elle se forme auprès de plusieurs artistes significatifs comme Anna Halprin, Kirstie Simson et Julyen Hamilton. En 2019, parallèlement, a son entrée en formation à la London Contemporary Dance school (The Place), elle crée sa première pièce de 15 min intitule ‘La Chair, Le Marbre’ et le film de danse "Transformance" de 10 min (en libre accès). En 2021, elle obtient avec distinction son Master en danse contemporaine. Son travail de recherche se poursuit à travers un nouveau projet chorégraphique ; le souffle comme point de départ au dispositif chorégraphique.

"Depuis mes débuts de danseuse et yogini mon regard se porte sur la circulation du souffle dans mon corps et dans l'espace. Durant ces années, j'ai réuni plusieurs techniques pour développer le souffle et jouer avec ce dernier. "


La compagnie Respire créée en décembre 2020 est soutenue juridiquement par l'association De Chair loi 1901.

Son nom provient de "re-spire" ayant pour signification de "remettre en spirale le souffle de la vie". À l’origine de plusieurs collaborations chorégraphiques, Pauline Robin décide de créer sa compagnie en 2020. La création d’un duo dansé avec Caroline Roche en collaboration avec le musicien Edoardo Tomada et la costumière Olivia Pradel, intitulée La Chair, le Marbre, né en mai 2019, constitue le premier spectacle de la compagnie. Portés par leur recherche sur l’espace et le souffle, les artistes de la compagnie posent un regard nouveau sur le mouvement. Ils souhaitent faire en sorte que spectateurs, spectatrices et interprètes soient reliés dans le présent du spectacle, dans une symbiose comparable à celle de l’état du corps en méditation. Le travail de la compagnie s’intéresse également aux fragilités, aux vulnérabilités ; sublimer l’authentique et l'humain. La personnalité du danseur.se révèle au centre du projet. Elle observe naturellement ce qui nous porte et nous propulse à être en vie au quotidien, ce qui nous met en mouvement. Dans un certain idéal la façon de travailler est aussi importante que le produit final chez la compagnie : une éthique qui respecte l'humain, non-violente, non jugeant, douce, intelligente, patiente ; une approche holistique et inclusive du travail.


Recherche sur les techniques de respiration https://youtu.be/opWtx-lfFGA

Film Transformance https://vimeo.com/684966727


Comments


bottom of page