top of page

Cie Les oiseaux Perchés // Julien Rossin et Luah Marques

Marseille


Résidence

6 > 10 Mai 2024


ALTO

Un lien affectif avec l’espace



ALTO est une performance créée pour l’espace public.

Des corps en mouvement au sol ou dans d’autres dimensions, soit sur une surface, soit via un point de suspension. De la voix, du texte, des mots et de la musique en live ou sur bande sonore accompagneront ce projet.

Nous souhaitons établir une base chorégraphique comme le fond propre de notre création mélangeant les danses Hip Hop / Contemporaine et la danse verticale.

C’est donc une rencontre artistique pensée comme une expérience vivante et performative en dialogue intime avec un espace, un lieu, les passant-es et ses habitant-es.


« Habiter c’est laisser une trace dans le quotidien. Le bâti qui nous entoure est très important dans nos vies. Et cela participe à ce que l’on est »


Un lieu parfois traversé des centaines de fois par jour, par ses habitant.es, par des passant.es, un lieu banalisé, parfois oublié. Comment le (re)mettre en valeur, le transformer.

Nous voulons inviter les spectacteur.ices à se rassembler et à re.découvrir ces espaces naturels ou urbains.

Inspiré des pensées de l’Hétérotopie de Michel Foucault, qui parle du Lieu Autre, juxtaposer plusieurs espaces en un seul - dans un découpage singulier du temps - ALTO veut jouer sur les corps et les lignes architecturales. Nous souhaitons éveiller les curiosités et proposer une nouvelle forme artistique, sociale.

Vivre l’Espace et placer des corps qui dansent au coeur de ce point de rencontre.

Créer ensemble un moment de partage poétique, ré-inventer nos histoires.


L’intégration du corps dans l’espace est notre quête et nos interventions seront créées à partir des découvertes faites sur place.


Chaque spectacle s’adapte et se nourrit des singularités des lieux.

Des pauses sous une belle lumière, du mouvement chorégraphique par une fenêtre, les corps en miroirs entre le sol et le mur, le mirage d’un corps qui bouge en haut d’un bâtiment, des arbres, des escaliers, toutes les images, éléments et les espaces sont exploités et réinterprétés.

Par des cellules chorégraphiques et protocoles travaillés en amont, le spectacle est séparé en bloc et remodelé pour mieux s’adapter à chaque situation.

Nous accordons une place spéciale au coeur de notre recherche aux anecdotes personnelles en lien avec un lieu. Des témoignages qui constituent notre identité et qui sont le reflet de notre culture.


REPERES BIO


Julien Rossin

Originaire de Marseille, artiste pluridisciplinaire et chorégraphe contemporain/ hip-hop, je me suis formé à Barcelone auprès d’Anna Sanchez et j’ai développé différentes collaborations avec les Cies Nadine Gerspacher, Erre que Erre, Sharon Fridman, Cobosmika, RIFT, Joules ou encore Le Cirque du Soleil.

En 2018, je reçois les prix chorégraphiques « Kalypso » du CCN Créteil (Cie Kafig) et « Coup de pouce à la jeune chorégraphie » de la Maison de la danse de Lyon pour ma première création Perception, un quintet de danse Hip Hop / Contemporain.

En 2021, je rencontre Cécile Vitrant à Marseille et ensemble nous commençons l’écriture d’un nouveau spectacle : S’Enembra. La Première a eu lieu en février 2023. Ce projet est actuellement en tournée et a reçu le soutien de Klap Maison pour la danse, Festival de Marseille, Ballet National de Marseille, Théâtre de LEtoile du Nord à Paris, Groupe Geste(s), La Zouze et le Pôle 164.

J’entreprends également différents projets autour de la transmission, notamment auprès de jeunes sourds (Impulso del silencio), dans les centres sociaux de Marseille, lors des rencontres de mouvement ‘’Let’s Fly Little Birds » ouvert à tout le monde et pour des formations de danseur.euses en Europe.

J’ai également l’opportunité d’animer plusieurs d’ateliers de création dans des structures marseillaises (KLAP Maison pour la Danse, Festival de Marseille) pour des publics scolaires et aussi au Centre Pénitentiaire des Baumettes.


Luah Marques

Née à Garopaba (Brésil) en 1990, Luah Marques est codirectrice artistique de la compagnie de danse Les Oiseaux Perchés avec Julien Rossin. Fondatrice de OOD - Où l’On Danse à la Pleine Lune. Co-fondatrice du Collectif B - training pour les danseurs.euses à Marseille.

Je me forme dès mon plus jeune âge en danse classique, contemporaine et Hip Hop. En 2010, je déménage à São Paulo, et collabore avec Cie Anacã, Grupo Gente, entre autres. En 2014, je commence mes études en danse verticale et intègre la Cie Base, puis en 2018, je travaille avec Artur Faleiros dans le projet de cirque “Malabamétrico” comme metteuse en scène spécialisée dans le Mouvement.

En France depuis 2018 je collabore avec la Cie Itinerrances “Topologie Mouvementée” (2019); Cie Vol Plané ; Les Têtes Bêches en “Vol Ephémère” (2020); Nava Rasa, Danse-Théâtre, en “Rouma, mon amour”, création 2025 et Transe Express en “ADN”, création 2025.

Actuellement, je co-crée et interprète les créations “ALTO”, et “Pulse” (2024/25). Je développe plusieurs projets pédagogiques auprès d’un large public sur le territoire marseillais avec Klap Maison pour la danse, le Centre Pénitentiaire des Baumettes, le ZEF Scène Nationale de Marseille, l’École des Beaux-Arts de Marseille et le Conservatoire Pierre Barbizet, et le Festival de Marseille.


Cie Les Oiseaux Perchés

Comme posé-es sur un arbre ou un câble électrique nous observons le monde qui nous entoure, avec nos corps en mouvement nous témoignons de notre époque.

La compagnie Les Oiseaux perchés a été fondée en mars 2021 par le chorégraphe marseillais Julien Rossin, accompagné alors par la structure 1Cube, qui produit en 2018 sa première création, Perception, quintet d'interprètes hip-hop "freestylers", et lauréat du prix chorégraphique KALYPSO CCN Créteil, Julien crée sa compagnie pour porter ses prochaines créations en autonomie.

S'Enembra (création 2023) est le premier spectacle produit par la compagnie Les Oiseaux Perchés. La même année, il invite Luah Marques à rejoindre la direction de l’association. Ensemble ils entreprennent différents projets autour de la transmission, dans des centres sociaux de Marseille, avec de jeunes personnes atteintes d'autisme, des personnes sourdes, des détenus-es ou encore des scolaires allant de la maternelle jusqu’à l’université. Ils ont l'opportunité d'animer plusieurs ateliers de création dans des structures marseillaises comme le KLAP Maison pour la Danse, le Festival de Marseille et le Pôle 164 entre autres.

Ils continuent à organiser et proposer des trainings et ateliers ouverts aux danseurs.es professionnel.les et amateurs·rices sur le territoire marseillais avec les rendez-vous Let’s Fly Little Birds.

Leurs objectifs sont de favoriser l'inclusion, le partage et l'expérimentation, tout en travaillant en étroite collaboration avec des artistes pluridisciplinaires. Ils aspirent également à construire quelque chose de significatif ensemble, à laisser une empreinte commune, entouré.es d'un public enthousiaste et de collègues artistes passionnés.


Soutien

La Cie Les Oiseaux Perchés est soutenue par la Ville de Marseille, la DRAC Région SUD (2022), Klap Maison pour la danse, le Festival de Marseille et le Pôle 164.

Julien Rossin fait partie de la promotion Grand Angle de la Fabrique de la danse à Pantin en collaboration avec le 104, le théâtre de Suresne Jean Vilar, l’Etoile du Nord, le CDCN La Manufacture à Bordeaux, le CCN du Havre, le Festival Kalypso.

Comentários


bottom of page