top of page

Cie ESSEVESSE / Antonino Ceresia et Fabio Dolce

Marseille


Résidence création

11 > 15 septembre 2023


LE CANTIQUE DES CRÉATURES


Nourris de trois ans de recherche (2019-2022) pendant lesquelles Antonino et Fabio ont travaillé et élaboré la poésie de Dante, ils approfondissent leur plongée autour de la poésie italienne qui reste le socle de leur nouvelle création.

Également appelé « Cantique du Frère Soleil », cette œuvre majeure a valu dès 1979 à son auteur le titre de «Saint patron des écologistes».

Rédigé au crépuscule de sa vie par Saint François d’Assise, le Cantique des Créatures est une ode à la Création, au vivant et au non-vivant. Il invite l’Humain à l’amour mutuel et au respect de mère Terre, de sœur Lune et de frère Soleil... Face aux angoisses d’une humanité qui s’interroge sur son propre avenir faute de Planète à habiter, la parole poétique de Saint François ouvre à une réflexion collective sur notre époque, où l’Homme ravage la Création. Huit siècles plus tard, François d’Assise a encore des enseignements à transmettre à nos sociétés. Cette recherche autour de "Les Cantique des Créatures" trouve sa source dans la rencontre entre la danse, la peinture, l’art du drag du maquillage et du costume, le chant lyrique, la musique et la lumière.


Dans ce spectacle, Fabio et Antonino convoquent une diversité de talents : l’artiste peintre octogénaire sicilien Pippo Madè, dernier élève du célèbre peintre Guttuso, le compositeur Romain Aweduti, la jeune drag-queen et chanteu.se.r lyrique Don Giovanna (Loïc Basille).

A travers cette composition, Fabio et Antonino souhaitent faire résonner l’un des tout premiers poèmes écrits en langue vulgaire, désormais reconnu comme un texte précurseur dans les domaines de la démocratisation de l’art et du respect de la planète.

Les deux chorégraphes entendent créer une performance dans laquelle la lumière est un véritable compagnon de plateau qui dessine une voie où le Sacré et le profane défilent, à l’instar d’une cérémonie, mettant en scène la dualité qui fait écho aux deux facettes de l’existence du poète et Saint : à la force religieuse des peinture de Madè répond le caractère profane des artistes en scène.

A travers ce cantique, Fabio et Antonino poursuivent leur rêve en ouvrant un espace de coexistence à la diversité: transgénérationnelle, artistique, de croyance, de style de danse et de musique. Ce qui prime c'est le message d'attention au Spirituel et à la Planète.


Conception et interprétation: Fabio DOLCE Antonino Ceresia


Fabio Dolce


Co-directeur de la Cie Essevesse, Fabio est chorégraphe, danseur-performeur, enseignant en danse (classique, contemporain, improvisation), art- thérapeute et danse-thérapeute. Il intervient dans des ateliers de danse pour l’EAC (Commission consultative européenne)et coordonne des projet européens clé action 2. Fabio est aussi engagé dans un travail de recherche sur le développement de l’éducation non formelle à travers l’utilisation de la danse et d’autres formes d’art.

Formé au Théâtre Massimo de Palerme, à l’Académie Nationale de Danse de Rome et à l’Académie Nationale de Danse de Rosella Hightower à Cannes, Fabio a poursuivi une carrière internationale en Italie, en France et en Angleterre au sein du corps du ballet du Teatro Massimo et du Teatro Politeama, de l’Astra Roma Ballet, du Cannes Jeune Ballet, du CCN Ballet de Lorraine, du Nada Dance Theatre, de la Jeyasingh Dance Company, de l’Edifice Dance Théâtre et du CHATHA. Il a ainsi eu le privilège d’interpréter des pièces de chorégraphes aussi reconnus que Rudolf Nureev, William Forsythe, Merce Cunningham, Twyla Tharp, Emanuel Gat, Jean Christophe Maillot, Carolin Carlson, Andonis Foniadakis, Matilde Monnier, La Ribot, Joëlle Bouvier, Alban Richard, ... Il a dansé sur les plus grandes scènes de Rome (Teatro Sistina), de Paris (Théâtre de la Ville, Théâtre National de Chaillot, Châtelet), de Londres (Sadler’s Wells) de Pékin (NCPA Opera House) de Bruxelles (KVS)... Passionné par la pédagogie de la danse et de son utilisation dans le champ thérapeutique, Fabio se forme à l’enseignement de la danse classique et contemporaine en obtenant le Diplôme d’Etat (DE). Il est aussi certifié PROFAC en art-thérapie et en danse-thérapie contemporaine.

Entre 20XX et 20XX, il a dirigé l’action socio- culturelle du CCN Ballet de Lorraine. De 20XX à 20XX, il a enseigné la danse à de jeunes acteurs de la Salle Blanche, à Paris. Il entraîne aussi des compagnies tels le Ballet Boyz, la Jeyasingh Dance Company, l’Edifice Dance Théâtre à Londres, le CCN Ballet de Lorraine à Nancy, le CND à Paris, le Conservatoire Régional du Grand Nancy, etc. Engagé dans la société, Fabio dirige son art en direction des groupes de jeunes et d’adultes issus de quartiers défavorisés, exposés à des difficultés d’apprentissage ou souffrant de leur appartenance aux minorités transgenre, non binaire et homosexuelle. Il intervient aussi auprès d’hôpitaux et de cliniques avec des personnes atteintes de pathologies telles que l’ anorexie, la boulimie, la surdité, la maladie d’Alzheimer et toutes formes d’addiction...


Antonino Ceresia


Actuellement, Antonino co-dirige la Cie Essevesse qu’il a fondée en 2013 afin de developper ses propres projets artistiques, éducatifs et de recherche. Antonino est un artiste qui s’investit dans tous les domaines liés à la danse : chorégraphie, performance, enseignement classique et contemporain, improvisation, art- thérapie. Intervenant lors d’ateliers de danse pour l’EAC (Commission consultative européenne) et coordinateur du projet européen « clé action 2 », Antonino mène une recherche sur le développement de l’éducation non formelle à travers l’utilisation de la danse comme vecteur de citoyenneté. A ce titre, il développe des projets innovants. Depuis douze ans, sur la base de cette démarche, il est en charge, auprès de l’Opéra de Marseille, d’élargir l’accès à l’art lyrique.

Antonino a reçu une formation de danseur au Théâtre Massimo de Palerme et à l’Ecole Supérieure de Danse Rosella Hightower à Cannes à l’issue de laquelle il a intégré les corps de ballet du Théâtre Massimo de Palerme, de l’Aterballetto de Reggio Emilia et du Maggio musicale Fiorentino de Florence. En 2002, c’est en France qu’il a choisi de poursuivre sa carrière, au Cannes Jeune Ballet, à l’Opéra de Bordeaux, à l’Opéra de Nice et au Ballet d’Europe. Il eu l’occasion de danser avec Eleonora Abbagnato, Oksana Kucheruk, Alessandro Riga, Monique Loudières, et d’interpréter des créations d’une grande diversité de chorégraphes comme Roland Petit, Carolyn Carlson, Marc Ribaud, Mauro Bigonzetti, Jean- Christophe Maillot, Kelemenis, Giorgio Mancini...

Très jeune, il expérimente la création chorégraphique. Ses créations ont participé à plusieurs concours internationaux : Premio Equilibrio-Rome programmé par Sidi Larbi Sherkaoui, les Synodales à Sens, le concours de Hanovre, No-Ballet, T.OFF et autres. Parallèlement, il met sa passion au service de la pédagogie en obtenant le Diplôme d’Etat et met ses compétences à disposition du champ thérapeutique, en tant qu’art-thérapeute et danse- thérapeute (certifié PROFAC). Ses interventions auprès de l’Opéra de Marseille et de l’Éducation Nationale, ainsi que dans des structures telles que la Fondation d’Auteuil ou encore pour le projet Demos permettent à Antonino de mettre la danse au service d’une cause sociale en rendant notamment accessible cet art du mouvement aux minorités (jeunes en difficultés, personnes en situation de handicap, personnes marginalisées etc...) dans le cadre de projets développés en partenariat stratégique avec l’Europe.


Partenaires actuels


CCAM - Centre Culturel André Malraux à Nancy.


Calendrier de création


Décembre 2022 :

Résidence de création au CCAM - Centre Culturel André Malraux à Nancy

Sortie de résidence au CCAM - Centre Culturel André Malraux à Nancy

Janvier 2023 :

Résidence de création au CCAM - Centre Culturel André Malraux à Nancy

Sortie de résidence au CCAM - Centre Culturel André Malraux à Nancy




Comments


bottom of page