Pôle 164 © 2020 Tous droits réservés | 164, ave de Plombières 13014 Marseille | Tél 04 91 64 11 58

    Cie Ana PEREZ - REPERCUSSIONS

    13 > 18 Septembre 2019


    ​RÉSIDENCE // CREATION



    « Mes pas viennent du Flamenco, mon métissage me rappelle d'où je viens et mes goûts sont tout simplement le reflet de ma génération...

    Aujourd'hui ma danse n'appartient plus à un mouvement précis, et je ressens le besoin de me défaire des étiquettes réductrices.

    Me libérer pour me trouver enfin...

    En créant, je m'autorise à explorer mon métissage culturel et génétique à mi-chemin entre le Cap vert et l’Espagne, pour faire jaillir un langage, le mien. »


    «Reconsidérer la puissance rythmique du pied, autant dans l’écriture musicale que dans son traitement acoustique. Sampler le Flamenco et l'emmener vers une esthétique trip-hop»


    Écho, choc, conséquence, effet, réverbération, suite, son, réflexion, rebondissement…

    Nos actes semblent dictés par les répercussions de nos parcours…

    Ma danse est mon empreinte, elle me décrit, me raconte. Elle porte en elle un bagage génétique qui me dépasse et dont j’ai à peine conscience. Et quand le public me parle de mon style si particulier, je m’interroge et cherche à comprendre… Mes mouvements seraient-ils les simples répercussions de mon histoire? Ces répercussions iraient-elles jusqu’à conditionner mon attitude… jusqu'à parfois me contraindre?

    Refuser l’évident, besoin de liberté !

    Histoire d’un corps en quête de vérité.


    Chorégraphie et interprétation Ana Pérez

    Accompagnement chorégraphique Andrés Marín, Christian Ben Aïm

    Regards extérieurs Patrick Servius, Patricia Guannel

    Environnement sonore Aurélien Dalmasso

    Guitare Flamenco Manuel Gomez

    Chant Flamenco Luis de la Carrasca extrait du spectacle "Homenaje"


    Voix Off Patrick Servius, extrait du livre "la terre qui vous manque"

    Aide à la composition musicale Jérôme Boudin-Clauzel

    Costume Virginie Breger

    Production Association Miscea Danse

    Coproduction CDCN de Guyanne - Touka danses, Association Solea, Arts et Musiques en Provence

    Avec le soutien de Klap Maison pour la danse à Marseille, CDCN du Val-de-Marne - La briqueterie, l'Astronef et le Pôle 164, Accompagné par l’Arcade


    ANA PEREZ


    Ana Servius Pérez, née en 1991 en France à Marseille, est une danseuse de Flamenco et Chorégraphe.

    Fille du chorégraphe Patrick Servius et de Maria Pérez, directrice du Centre Solea, elle met ses premières chaussures de Flamenco à l’âge de 3 ans, et sa mère décèle tout de suite chez elle, un don exceptionnel pour le rythme et la danse en général, elle lui enseignera donc les bases de cet art.

    Elle dansera sa première « alegria » à l’âge de 9 ans dans le tablao mythique du 68 Rue Sainte à Marseille, le Centre Solea.

    S’en suivra une formation en danse contemporaine dès l’âge de 10 ans dans le groupe Grenade de Josette Baïz jusqu’a ses 16 ans.

    Les musiciens les plus prestigieux l’ont vue évoluer au fil des spectacles. On se souvient de sa première prestation en tant que soliste dans la pièce « La Monja gitana » en 2004 où elle n’avait alors que 13 ans.

    À sa majorité Ana Pérez part s’installer à Séville afin de perfectionner sa danse auprès des plus grands Maestros du Flamenco.

    C’est Pilar Ortega qui deviendra son maitre à penser et amènera la danse de Ana au plus haut. Très vite elle intègrera les tablaos de la capitale Andalouse.

    Nous pourrions parler d’Ana Pérez comme d’une authentique flamenca. Elle porte en elle un poids et une maturité qui impactent le public dès qu’il la voit. Son style et son élégance apportent une nouveauté à la danse flamenca qui émane de sa personnalité, de ses racines espagnoles et d’une culture contemporaine ouverte au monde dont elle s’est imprégnée dès sa naissance chez elle.

    Ceux qui l’on vue disent qu’elle dégage de la sensualité et de la délicatesse dans chacun de ses mouvements, ce qui éblouit le plus quand on la voit sur les planches c’est son sens inouï du rythme et un « soniquete » hors du commun.

    Très estimée dans le milieu Flamenco, elle aura été la première danseuse française à avoir été programmée sur la scène du café cantante au festival à Mont de Marsan. Les Tablaos les plus prestigieux d’Espagne lui ouvriront leurs portes pour danser aux côtés des artistes les plus en vogues : El Cordobés, Los Gallos, El Arenal...

    En 2017, Ana revient dans sa ville natale à Marseille et crée sa compagnie entourée des artistes qui l’ont suivi depuis le début de sa carrière.

    Elle est également aujourd’hui, une des enseignantes du Centre Solea à Marseille.


    ​https://anaperezdanse.com


    SORTIE DE RESIDENCE // OUVERTURE PUBLIC

    Mercredi 18 Septembre à 19h30


    ​contact.pole164@gmail.com

    04 91 64 11 58