pole164_logo_noir_fond_blanc - copie.png

Pôle de Création

pour et avec les Publics

contact.pole164@gmail.com    -   04 91 64 11 58  -

marco-berrettini.jpg

Stage Marco Berrettini

9 et 10 octobre 2021 (annulé)

au pôle 164

Evénement

Collaboration PÔLE164 et Association AVALEUR

Progress without loss of soul (Progrès sans perte de l’âme)

 

L’essence de l’enseignement de Jiddu Krishnamurti est contenue dans sa déclaration de 1929 où il dit: « La vérité est un pays sans chemin. L’homme ne peut l’atteindre par le biais d’aucune organisation, d’aucun credo, d’aucun dogme, d’aucun prêtre, d’aucun rituel, ni par le biais d’aucune connaissance philosophique ou d’aucune technique psychologique. Il doit la découvrir dans le miroir de la relation, dans la compréhension des contenus de son propre esprit, par l’observation et non pas par l’analyse intellectuelle ou la dissection introspective. L’homme a bâti en lui-même des images comme une barrière de sécurité, sécurité religieuse, sécurité politique, sécurité personnelle. Elles se manifestent sous la forme de symboles, d’opinions, de croyances. Le fardeau de ces images domine la pensée de l’homme, ses relations et sa vie quotidienne. Ces images sont les causes de nos problèmes car elles divisent les hommes entre eux. Sa perception de la vie est façonnée par les concepts déjà présents dans son esprit. Le contenu de sa conscience est toute son existence. Ce contenu est commun à toute l’humanité. L’individualité est le nom, l’apparence et la culture superficielle qu’on acquiert par la tradition et par le milieu. La singularité de l’homme ne réside pas dans ce qui est superficiel, mais dans le fait de pleinement se libérer du contenu de sa conscience, qui est commun à tout le genre humain. Donc, l’homme n’est pas un individu. »

"Durant cet atelier, il s’agira de travailler sur le pourquoi de chaque mouvement. Qu’est-ce qui nous motive à bouger ? Mais aussi, comment traduisons-nous nos états intérieurs en mouvements chorégraphiés ? Peut–on ré-questionner notre façon de bouger sans ré-questionner notre façon d’être ?

Dans ce sens, pour ce workshop, inspirons-nous de Krishnamurti, inspirons-nous de ce que nous voulons, mais inspirons-nous avant d’expirer."

Marco Berrettini

 

REPERES

Né le 23.10.1963 à Aschaffenburg (D).

Son intérêt pour la danse commence en 1978, en pleine époque Disco. Il gagne quelques concours auxquels il participe et fort de cette expérience et conscient de ses lacunes, il décide d’affiner ses capacités techniques. Dans les prochaines trois années, il s’initiera à la danse Jazz, Moderne et au ballet classique. Parallèlement à sa formation à l’école régulière, il commence à chorégraphier des soirées Gala pour son école de danses de salon.

Après le baccalauréat, il commence sa formation professionnelle de danseur ; tout d’abord à la London School of Contemporary Dance et ensuite à la Folkwangschulen Essen, sous la direction de Hans Züllig et Pina Bausch. Là-bas, il chorégraphie son premier solo « contemporain » : Le Père Noël lubrique.

À la suite de sa formation, il monte sa propre compagnie, Tanzplantation. En même temps il entame des études d’Ethnologie, Anthropologie culturelle et Sciences théâtrales à l’Université de Francfort.

En 1988 il déménage à Paris et commence à danser pour le chorégraphe marseillais Georges Appaix. En meme temps il developpe le travail de sa propre Cie qu’il rebaptise *Melk Prod..

Depuis ce temps, Marco Berrettini a produit une trentaine de spectacles. L’activité de Marco Berrettini

s’étend de la Performance dans un Musée jusqu’à la collaboration avec des réalisateurs de films, de

l’installation avec des plasticiens au dîner avec des gens célèbres qui ne le connaissent pas.

 

Planning

 

Samedi 9 Octobre 2021 – 10H30 > 12H30 et 14H > 18H

Dimanche 10 Octobre – 10H30 > 12H30 et 14H > 18H

Professionnels et initiés

 

Tarif

75 euros

Infos et inscriptions

contact.pole164@gmail.com

04 91 64 11 58