top of page

A MINI CARE PARTY Caring Banquise / Cie des Corps parlants // Mathilde Monfreux

Marseille


Mercredi 13 décembre 2023 - 15H > 16H30

Tous Publics

Jeudi 14 décembre 2023 - 9H30 > 11H et 14H > 15H30

Ecoles maternelles et primaires


EXPOSITION CHOREGRAPHIQUE PARTICIPATIVE POUR EVEILLER “ LE CORPS EN RELATION”

A MINI CARE PARTY est avant tout un espace à habiter où le Care se pose comme un vecteur d’inclusion et d’implication collective.



L'installation se parcourt comme un lieu d’exposition, conçu spécialement pour les enfants, petits et grands. A l’intérieur de cet espace partagé, 2 performeuses activent des « socles de rencontres ». Avec la volonté de replacer la notion de spectacle au coeur d’un moment de vie, les enfants sont invités à choisir librement entre l’observation et la participation.

Faire glisser les petits spectateurs dans ces endroits de passage entre regarder de l’extérieur et expérimenter à l’intérieur.

Provoquer chez l’enfant le désir d’entrer en contact, avec son environnement, et avec les autres. Et d’accéder à la notion de jeu en représentation. Plusieurs dispositifs sont proposés afin de pouvoir accéder de manières différentes à la notion de Care, de soin, et de solidarité par une approche chorégraphique et ludique, une expérience sensible de la notion de lien. Gestes de soin et gestes de

danse s’expérimentent à partir de jeux de cartes (figures ou écrits) et de matériaux à « toucher et soigner », adaptés pour le plus jeune âge : bourre d’ameublement, tissus, pierres, rubans de couleurs.

Les intentions pédagogiques de Mathilde Monfreux et de la cie des Corps Parlants cherchent à éveiller le « corps en relation », à le célébrer. Elle utilise des outils de danse, du contact-improvisation à la composition chorégraphique. Elle lie intégralement le travail de transmission au travail de création, portant en soi un projet éthique, du « faire communauté », du « faire lien », du « faire ensemble ».

La pratique proposée engage des relations de confiance, de responsabilité, de bienveillance, de soutien, de travail, de pouvoir, d’égalité et de liberté dans des actions collectives à deux ou à plusieurs. Les propositions qui sont faites, engagent souvent la relation de proximité, parfois le toucher - toujours consenti - entre les corps.

Faire se rencontrer des rythmes différents, détourner des postures et des conversations de leur réalité pour les inviter à entrer dans une autre réalité. Doucement, et avec confiance les enfants fabriquent leur voyage intérieur, éphémère et joyeux, entre l’activité et la contemplation.


Conception : Mathilde Monfreux

Intervention: Clémence Dieny, Anne-Gaëlle Thiriot

Ambiance sonore : Raphaële Dupire


REPERES


Ancienne institutrice, Mathilde Monfreux, aujourd’hui chorégraphe et pédagogue, crée la compagnie des Corps Parlants à Marseille en 2009. Elle y décline un travail alliant performance, improvisation et écriture de pièces in situ (plateau de théâtre, sites spécifiques, paysages extérieurs), à l’adresse de tous les publics. Elle met en relation corps, contextes, objects et voix, en développant une démarche basée sur un corps organique, et sur une écriture de corps à corps. Depuis 20 ans Mathilde dialogue avec le contact-improvisation. Elle l’enseigne, et se passionne pour mettre sa recherche en relation avec des thèmes spécifiques (féministes, plastiques, littéraires), des médiums différents, dans des contextes assez divers (de création, de recherche). Elle s’est aussi fortement nourrie de disciplines somatiques.

Sa précédente pièce pour le jeune public, Mitsi, est régulièrement accueillie dans les écoles marseillaises.

Anne Gaëlle Thiriot est danseuse et pédagogue depuis 20 ans. Elle travaille auprès d’un public très varié, des professionnels de la danse au travail de sensibilisation, collabore avec de nombreux artistes et crée également ses propres pièces. Elle est spécialisée en Contact Improvisation, danse contemporaine et choréologie (théorie et pratique basée sur Rudolf Laban) et aime les constructions qui offrent une perspective vue du corps tout en offrant des compositions qui satisfont l’oeil et l’esprit, où un imaginaire se révèle grâce à une relation à l’espace. Ses intérêts principaux sont de relier les processus créatifs et performatifs aux techniques et approches d’improvisation dans des contextes à échelles très variées, la diversité et la pluralité identitaire. Depuis 2015 elle collabore avec de nombreux artistes et est artiste associée avec Candoco Dance Company depuis 2010, compagnie avec des personnes en situation de handicap physique.

Originaire de Grenoble, Clémence Dieny se forme d’abord au Conservatoire à Rayonnement Régional de Grenoble et intègre ensuite le Conservatoire National Supérieur de Paris où elle sera diplômée en 2016 en danse contemporaine. Elle poursuit sa formation avec le parcours Etudianse, ce qui l’amène à rencontrer le travail de différents chorégraphes. Elle a récemment sa propre compagnie, L’Inclinée, où elle développe des projets chorégraphiques et des actions pédagogiques en direction de tous les publics, y compris scolaires, où sa démarche d’artiste rejoint ses engagements citoyens, dans une forte préoccupation de l’Ecologie et de l’impact de l’homme sur son environnement.

CIE DES CORPS PARLANTS // http://www.mathildemonfreux.com

L'association "Compagnie des Corps Parlants" assure la production et la diffusion des projets mis en place par Mathilde Monfreux. Elle a été créée en 2009 et est basée à Marseille.

La plupart de ces propositions sont destinées aux plateaux de théâtre, d’autres s’exposent et se jouent dans des lieux d’art, des friches industrielles, dans des espaces publics ou des commerces et sont le fruit d’une collaboration engagée avec le travail de la plasticienne Elizabeth Saint-Jalmes. Ces créations viennent questionner les frontières entre les espaces de représentation, de jeu, entre l’intérieur et l’extérieur, entre le privé, le public,entre l’artiste et le public. Elles mettent en relation la danse avec des sculptures, avec des outils de performance, de manière très organique.Ce site témoigne également dans la rubrique laboratoires de nombreuses autres formes de partage du travail de recherche et de création avec les publics (amateur - joueur - participants...)

Les pièces créées sont - Under The Skin . 2021 Performance et installation vidéo / 2020 : Film de Danse - Caring Banquise - Safari Noctissimo. Création In Situ 2018 au muséum D’Histoire Naturelle de la Ville de Marseille. - La Grande Ours Création 2018. - Performances Ackerismes , 2016-2018. - Next création 2015 - Mitsi , Performances, création In Situ et exposition activable en collaboration avec Elizabeth Saint Jalmes. - Série Tube : Tube, création 2012 et reprise 2017 avec la compagnie L’Appel du Pied, Bill and Jaune, 2012, Last, Lost, Lust, 2014. - Esthétisme et Charcuterie de 2009 à 2013. (vitrines, camion ambulant et marchés alimentaires)

Projet Cochon en 2009. (intérieur et extérieur).

Depuis sa création en 2009, la compagnie et le travail de Mathilde Monfreux ont été entre autre soutenus par :

Le CCN de Caen, Le CDC Le Pacifique à Grenoble, L’Institut français de Berlin, L’Institut français en Lituanie, Le 3 Bis F à Aix en Pro- vence, l’Espace Périphérique à Paris, l’association Superstrat - Regards et Mouvements, RAM DAM, Le Merlan Scène Nationale à Mar- seille, Le CREAC, L’Atelier du Plateau à Paris, le CNAR le Citron Jaune, la DGCA, La mairie de Paris, la Drac PACA, la Mairie de Mar- seille, le Conseil Départemental des Bouches du Rhône, le Ballet National de Marseille, le Klap Maison pour la Danse, la Fabri de Per- eisc (04) , La Compagnie – Lieu de création à Marseille, le GMEM Cncm , La Friche Belle de Mai, Emmetrop à Bourges, le Point FMR à Paris, Le Générateur à Gentilly, le Festival Dansem à Marseille, Marseille-Objectif-Danse , Le Centre D’Art Bastille à Grenoble, le théâtre d’Arles, Lieu Public (Centre National de Création en espace public), le Muséum d’Histoire Naturelle de la Ville de Marseille…




Comments


bottom of page