Natalie Hofmann // Le retour à l'obscur comme ressource

STAGES

Tous niveaux


"Le retour à l'obscur comme ressource - renouer avec le pouvoir du dedans / Contact Impro et Voix"

Samedi 31 octobre 2020 : de 14h à 18h

Dimanche 01 novembre 2020 : de 10h à 13h et de 14h30 à 18h


"Le Clair-Obscur en Contact-Impro # 2 - Outils pour sculpter relief et nuances pour aller encore plus loin - en corps et en voix"

Samedi 5 décembre 2020 : de 14h à 18h

Dimanche 6 décembre 2020 : de 10h à 13h et de 14h30 à 18h



"Le retour à l'obscur comme ressource - renouer avec le pouvoir du dedans / Contact Impro et Voix"


Dans le prolongement de mon axe de recherche autour du Contact-Improvisation et la voix, en lien avec les saisons et notre puissance sauvage du dedans je propose un premier stage au moment de l'entrée dans la saison sombre.

Les nuits se rallongent, nous entrons dans la saison obscure. Un moment parfait pour se connecter aux profondeurs, à la caverne intérieure, notre caverne propre et celle du groupe. L'obscur et ici synonyme de l'inconnu et de l'abri de la nuit, favorisant l'accueil de l'imaginaire. Il s'agit de cultiver notre capacité d'imaginer et de s'engager - ensemble - sur une voie nouvelle, propre à chaque improvisation, d'accueillir l'élan de la rencontre et d'exercer nos danses jusqu'au bout. 

Des mises en corps par un travail autour de l'alignement et le centrage, la conscience de nos os (release-technique) et des exercices de l'approche somatique (inspiré du BMC®), connectant aux principes clefs du vivant, permettront de se connecter profondément à sa structure et de pouvoir se déployer pleinement et en toute confiance, de célébrer l'instant présent dans dans toutes ses formes en mouvement et en voix.



"Le Clair-Obscur en Contact-Impro # 2 - Outils pour sculpter relief et nuances pour aller encore plus loin - en corps et en voix"


Dans la prolongation de cette quête de l'inconnu jouissif, je vous propose la suite :

Bien arrivés en saison obscure, nous nous approchons au solstice d'hiver. Nous allons revenir sur la peinture du clair-obscur comme fil conducteur, préparant le passage du solstice comme tournant décisif de l'année et retour à la lumière.

L'ombre et la lumière, les ténèbres et le pouvoir du-dedans, le clair-obscur en CONTACT IMPRO ou le jeu de sculpter le relief et jouer avec ce qui devient visible et ce qui refuse de se montrer... 


"Le clair-obscur, dans une peinture ou une estampe, est le contraste entre zones claires et zones sombres. Dans une œuvre figurative, il suggère le relief en imitant par les valeurs l'effet de la lumière sur les volumes. (...) En fonction de la surface éclairée, lisse ou anguleuse, et si cette lumière est plus douce ou plus vive, si l'ombre est plus profonde ou les contrastes plus intenses, le clair-obscur produit des transitions imperceptibles (...) Les artistes et les amateurs disputent de son importance du XVIIe au XIXe siècle, en regard de la ligne de contour, que le clair-obscur peut rendre indistincte."


Dans ce stage d'hiver, je vous propose d'appliquer cette profondeur, cet art des volumes tangibles, des transitions imperceptibles, cette disparition de la ligne de contour typique de la peinture du clair-obscur à la danse. Comment nos danses gagnent en relief et subtilité en pratiquant ainsi? Comment on peut travailler davantage la lisibilité et la profondeur tout en invitant ce qui échappe à toute forme ?


Des mises en corps par un travail autour de l'alignement et le centrage, la conscience de nos os (release-technique) et des exercices de l'approche somatique (inspiré du BMC®), connectant aux principes clefs du vivant, permettront de se connecter profondément à sa structure et de pouvoir se déployer pleinement et en toute confiance, de célébrer l'instant présent dans dans toutes ses formes en mouvement et en voix.


INFOS et INSCRIPTIONS


contact.mouvis@gmail.com

Tel : 0640324903  


TARIFS


entre 70 & 90 € pour le week-end

Adhésion annuelle de 10 € (indispensable)


REPERES BIO


Natalie Hofmann est performeuse, danseuse, chorégraphe et artiste plasticienne.

Parallèlement à ses études à l’École Supérieure des Beaux Arts de Marseille, elle s’initie à différentes techniques et approches au mouvement à partir desquelles elle met en jeu les matières de mémoire cellulaire, les croyances, les situations, ainsi que ses propres limites physiques et émotionnelles.


Un temps de vie en Afrique de l’Ouest, en Inde et au Népal l’influencent autant que le travail avec Lisa Nelson, Christophe Haleb, Deborah Hay et Julyen Hamilton. EIIe enchaîne avec une formation en danse contemporaine et chorégraphie à BerIin (Tanzfabrik) et y approfondit ses connaissances en Release -Techniques, pratiques somatiques et Body Mind Centering®. Elle y rencontre Meg Stuart et Bonnie Bainbridge - Cohen, travaille avec Keith Hennessy, Susan Klein, et Frey Faust (Axis Syllabus) et plonge dans le milieu post-punk de l’avant-garde berlinoise.

De retour à Marseille elle crée sa compagnie, La nhdc («no hésitation, dare communion»). Depuis 10 ans, la transmission est partie intégrante de son activité.

Son travail a été présenté entre autre à la Distillerie (Aubagne), à la Tanzfabrik Berlin, à l’ISBA (Institut Supérieur des Beaux Arts de Besançon), à Marseille Objectif Danse, à La Compagnie, lieu de création, au Ponderosa Tanzlandfestival (Stolzenhagen, Allemagne), au Festival Scènes Secrètes à Aix-en-Provence, au Musée du Salagon (04), au Mac Arteum (Chateauneuf le Rouge) et au festival Les Conviviales de l’Art à la Seyne sur Mer.


nataliehofmann.com

https://vimeo.com/nataliehofmann


Pôle 164 © 2020 Tous droits réservés | 164, ave de Plombières 13014 Marseille | Tél 04 91 64 11 58

  • Facebook - Black Circle