top of page

Cie L’Inclinée / Clémence Dieny et Simon Arson

RESIDENCE


Compagnie L’Inclinée / Clémence DIENY et Simon ARSON

Tende


26 > 30 juin 2023


« Tourbillon(s) »


Cette pièce pour quatre interprètes est un hymne à la vie où le récit d’une humanité complexée.

Elle tente de saisir les nuances de couleurs qui se transforment au fil du temps, de s’imprégner des différents rythmes de nos vies.

Cette thématique si transversale peut rapidement nous perdre dans son ampleur autant poétique que politique. Il s’agit alors de poser le point de départ de la recherche et choisir les fils que l’on veut tirer.

Jouer avec les états de fait, des constatations, accepter les temps morts, ses points faibles, exacerber nos paradoxes, notre instabilité, éviter les continuum.


Quatre corps au plateau, quatre interprètes pour tenir le rythme du tourbillon de la vie, par leur corps, leur voix, leurs gestes et leurs musiques.

Cette pièce parle de notre humanité, de nos ressources, de nos failles. Ces quatre saisons sont le prétexte pour raconter nos mouvements intérieurs, parler de ce qui nous traverse et nous meut, sans volonté.


Création : Clémence Dieny - assistant Simon Arson

Interprétation : Isaure Leduc, Romain Lutinier, Simon Arson, Louna Delbouys Roy

Création sonore : Louna Delbouys Roy


La Cie L’Inclinée est basée dans la vallée de la Roya, un territoire enclavé en région montagneuse dans lequel il n’y a ni théâtre, ni espaces dédiés à la pratique de la danse. En tant qu’artistes de cette vallée, il nous semblait intéressant de faire exister ces espaces de pratiques et de présentations hors les murs. Il s’agit alors d’aller à l’essentiel et de trouver les dispositifs les plus adaptés au partage de nos créations. Co direction Clémence Dieny et Simon Arson.


Originaire de Grenoble, Clémence Dieny se forme à la danse contemporaine au Conservatoire National Supérieur de Paris et sort diplômée en juin 2016. Elle complète sa formation en intégrant le parcours Etudianse du CNSMD et en participant à deux formations de l’abbaye de Royaumont. Elle y rencontre notamment Mathilde Monfreux, avec qui elle collabore depuis plus de trois ans à la fois en tant que danseuse interprète et assistante chorégraphique . Clémence est aussi interprète dans d’autres compagnies en France et en Allemagne, avec différents chorégraphes tels que Marine Mane, Harris Gkekas, Marie Lena Kaiser ou Judith Sanchez Ruiz. Parallèlement à son travail d'interprète , Clémence crée sa première pièce Portrait(s) en 2021, un solo chorégraphique. Elle s'implique également sur le territoire de la vallée de la Roya en participant à la dynamique artistique et culturel local (bénévole de l'AMACCA) et en donnant des ateliers pédagogiques dans les écoles .


Originaire du sud de l'Essonne, Simon Arson commence la danse en même temps que la musique à l'âge de 4 ans . Il poursuit la danse contemporaine et le violon jusqu'à ses dix ans puis pratique les danses de salon durant son adolescence. Après une formation en horaires aménagées au CRR de Paris pendant le lycée, il intègre le CNSM de Lyon en 2015, dont il sort diplômé en 2018. C'est à l'occasion de cartes blanches des élèves qu'il crée le duo « Projet contact », qui depuis a été repris et joué dans différents lieux. Il poursuit sa formation artistique en auditeur libre aux Beaux Arts de Besançon et participe en parallèle à différents projets artistiques en collaboration avec d'autres jeunes artistes. Simon poursuit son travail de création , avec la pièce "Dans l'Oeil du vivant" pour 5 interprètes, qu'il crée avec La compagnie le double des clefs . Il développe également un travail pédagogique en lien avec les autres artistes du territoire.


© Cie L’Inclinée


Comments


bottom of page